Merci d'avoir pris en charge des patients (suspectés) Covid-19, de les avoir accompagnés durant des semaines ; d'avoir réconforté des familles ; d'avoir effectué des visites à domicile ou en maison de repos ; d'avoir pris le risque de mettre votre santé et celle de vos proches en danger ; de ne pas avoir compté vos heures de travail ; d'avoir fait preuve de créativité et de débrouillardise pour trouver du matériel de protection, des respirateurs, des médicaments ; d'avoir acheté des tests PCR de votre poche ; d'avoir rédigé de nombreuses procédures pour organiser au mieux le travail des équipes et mettre sur pied une téléconsultation remboursée par l'Inami ; d'avoir décrypté la littérature médicale et les avis des experts pour pouvoir apporter des solutions concrètes aux prestataires ; d'avoir pris la plume pour dénoncer dans nos colonnes et ailleurs certaines absurdités ; d'être passé à la télé et à la radio pour essayer de convaincre les autorités et la population de suivre les bonnes recommandations.... Bref, d'avoir fait l'impossible durant trois mois.

Ce merci ne s'adresse évidemment pas qu'aux médecins mais à tous les soignants, pharmaciens, travailleurs du secteur de la santé, personnel d'entretien des institutions des soins...

Dans l'édition spéciale qui accompagne ce numéro - distribué à plus de 40.000 exemplaires avec le jdM, JM-Hospitals, le Pharmacien et le Bohn - nous avons voulu permettre aux différents acteurs de cette crise de témoigner. Nous donnons aussi aux experts l'occasion de dresser un bilan de cette première vague et de dégager des pistes pour prévenir une prochaine pandémie.