MAXIMISE est une étude randomisée, multicentrique, en double-aveugle et d'une durée totale de 52 semaines qui a inclus 498 patients atteints d'une arthrite psoriasique (PsA) selon les critères CASPAR avec atteinte axiale évaluée par l'investigateur et douleur spinale (VAS > 40/100 et BASDAI > 4) malgré essai d'au moins deux AINS différents.

Les patients ont été randomisés pour recevoir soit secukinumab (300/150mg) ou placebo 1X/semaine durant les quatre premières semaines puis 1X toutes les 4 semaines. A la semaine 12, les patients du groupe placebo ont été randomisés dans le groupe traitement actif, l'occasion pour les investigateurs d'effectuer une première évaluation de l'efficacité via la mesure du taux de patients ayant atteints le critère ASAS20.

Sur l'ensemble de la population de l'étude, ASAS20 a été atteint par 65,1% (secukinumab 300mg, p< 0.0001) et par 67,3% (secukinumab 150mg, p < 0.0001) des patients vs 33,9% pour le groupe placebo. L'analyse du taux de patients ayant atteint ASAS20 à 12 semaines selon que le secukinumab était ou non associé au methotrexate montre des chiffres globalement équivalents à ceux observés sur l'ensemble de la population. Enfin, à ce stade, le profil de sécurité est identique au sein des trois groupes évalués.

Réf: Baraliakos X. et al. Abstract OP0235, EULAR 2019, Madrid, 14/06/2019.