L'immunothérapie allergénique (ITA) est un traitement modificateur de la maladie pour les maladies médiées par les IgE. Des études contrôlées randomisées (RCT) soutiennent le rôle potentiel de l'ITA dans la prévention de l'asthme, mais il existe peu de données provenant d'études interventionnelles non randomisées (NRSI) et d'études observationnelles longitudinales.

En 2018 déjà, les résultats de l'étude de phase 3 VENTURE ont montré que le dupilumab en traitement d'appoint en cas d'asthme sévère dépendant des CSO pouvait réduire de manière significative l'utilisation de corticostéroïdes oraux (CSO). Les données de l'étude d'extension TRAVERSE, qui portait sur la sécurité et l'efficacité à long terme, confirment que l'utilisation réduite de CSO se maintient.

Selon une nouvelle étude américaine, le fait de mâcher un chewing-gum contenant la protéine ACE2 qui sert de " piège " au coronavirus, permettrait d'abaisser la charge virale dans la salive et de réduire considérablement le risque de transmission du virus.

Online e-learning

Real-world treatment adherence and strict inclusion criteria used during RCTs can lead to several patient groups being underrepresented. Therefore, real-world data on DTG-based 2DRs are highly needed to be able to evaluate virologic and safety outcomes in these underrepresented patient groups.In this webinar, Dr. Nasreddine highlighted the outcomes of the BREACH DTG-based 2DR cohort, a retrospective, observational, multicenter study (n=10).Subsequently Prof. De Wit, Chair of the Belgian HIV Research Consortium BREACH, gave his clinical implications of these cohort data.Finally, Dr. De Scheerder provided a comprehensive overview of the real-world DTG/3TC data that are currently available beyond Belgium.

Take the course