Interrogé sur sa capacité d'empathie à l'endroit des soignants face notamment à la fin de vie, il a déclaré : " Je veux vraiment rendre hommage à tous les personnels soignants, les médecins, les infirmières, les aides-soignantes, celles qui travaillent dans les Ehpad (établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes, ndlr). Ils vivent tous la mort au quotidien, nous leur devons quelque chose dans la société. "

Selon lui, il faut une transformation profonde de l'accueil des personnes âgées et il sera au rendez-vous.

Cet été, Emmanuel Macron mettra plus de moyens dans les hôpitaux mais il refuse de " mettrede l'argent dans un système qui n'est plus adapté ". Parmi les adaptations, il souhaite le développement de maisons de santé (maisons médicales) " pour que tout le monde n'aille pas aux urgences car cela coûte plus cher à tout le monde.Il faut un système où on ne paye pas à l'acte mais où on sera plutôt rémunéré au parcours de soins : être bien accompagné, inciter l'hôpital à une prise en charge rapide. "