Tout sur Wallonie-Centre

Après la proposition de motion adoptée quasi à l'unanimité, le 23 mai dernier, par le Parlement wallon et visant à la mise en place d'expériences-pilotes de dispositifs intégrés en réduction des risques liés aux assuétudes et à la toxicomanie dans les grandes villes wallonnes, le conseil communal de Liège a désigné à l'unanimité, lundi soir, la fondation privée Tadam en tant qu'opérateur de la mise en oeuvre, de la gestion et de l'animation d'une salle de consommation dite à moindre risque.

Après avoir rencontré les autorités judiciaires liégeoises auxquelles il a présenté le projet de "salle de consommation de drogue à moindre risque", le bourgmestre de Liège, Willy Demeyer, rencontrera le 30 mars prochain la ministre fédérale de la Santé, Maggie De Block, a-t-il indiqué lundi soir en début de séance du conseil communal de Liège.