Tout sur Glem

Le journal du Médecin était présent en nombre, samedi 9 septembre, pour aller à la rencontre des assistants et des généralistes de demain. L'occasion surtout de les écouter, d'en apprendre davantage sur leurs attentes, leurs questionnements.

Depuis de nombreuses années, la SSMG sert d'interlocuteur principal aux jeunes généralistes qui souhaitent s'installer. Lors de la journée dédiée aux jeunes médecins, le 9 septembre dernier, le Dr Imane Hafid, responsable de la communication au sein de la SSMG, a partagé son expérience et distillé quelques conseils pour bien commencer son activité.

Il est essentiel que les médecins suivent une formation continue accréditée et obtiennent ainsi 20 points d'accréditation (credit points ou CP) par période de référence de 12 mois. Ils peuvent le faire en partie grâce à la JM Academy (lire en page 13). Il est toutefois important de demander l'accréditation à temps. Ils peuvent le faire via une application sur le site internet de l'Inami.

Les difficultés d'un Glem de l'AMGA (Anderlecht, Bruxelles) face à la pandémie sont probablement exemplatives de la surcharge de travail des généralistes face au Covid-19 et la désillusion qui les frappe. Plusieurs membres ont contracté la maladie dont un est toujours aux soins intensifs aux Cliniques Saint-Luc. Explications avec le Dr Myriam Tondeur qui a dû dissoudre son Glem.

L'Inami a récemment publié une note concernant le projet de révision de l'accréditation des médecins. Chaque médecin devrait établir un plan de formation personnel, et les sociétés scientifiques se verraient conforter dans leur rôle formateur. Une note qui réjouit la SSMG, qui s'inquiète toutefois des mécanismes d'implémentation d'un tel mode d'accréditation, notamment au niveau informatique.

Les mutuelles et le syndicats médicaux ont conclu ce lundi un accord pour les deux prochaines années. L'inami en dévoile les grandes lignes. Cet accord ne pourra être dénoncé que dans quelques situations particulières : en cas d'économies imposées unilatéralement, de non-octroi de l'indexation, d'extension du régime obligatoire du tiers payant et de modification de la loi en matière de suppléments.