Tout sur Farmaka

Ecolo met en perspective le licenciement de 28 collaborateurs de l'asbl Farmaka dont pas mal de visiteurs médicaux indépendants et les investissements de Maggie De Block pour la réalisation d'une Pharma Valley en Belgique. Pour Muriel Gerkens, ceci est en contradiction avec la politique d'Evidence Based Policy prônée par la ministre de la Santé publique. Sans Farmaka, un médecin généraliste devra lire 7.000 articles scientifiques par mois.

Le GBO regrette que Farmaka doive licencier 28 personnes pour des raisons d'économies selon un communiqué de l'asbl en question. Maggie De Block parle plutôt de " réallocation des moyens disponibles ". " Ce ne sont pas des économies. Une partie des projets sera reprise par le centre belge d'information pharmacothérapeutique."

Les visiteurs médicaux indépendants dispensent leurs conseils auprès des médecins généralistes belges pour encourager la prescription rationnelle de médicaments. Continuellement en quête d'expansion, ils réclament des mesures politiques pour plus de stabilité.