Tout sur Belgique

La Fondation contre le Cancer lance un appel à projets de recherche pour 2020. Au total, la Fondation libère 22 millions d'euros. Le budget pour les bourses a également été revu à la hausse cette année.

L'étude européenne MyPeBS (My Personal Breast Cancer Screening) a été lancée fin de l'année dernière en Belgique. Cette étude doit évaluer une nouvelle stratégie de dépistage du cancer du sein, partant du risque individuel que présente chaque femme. L'institut Jules Bordet assure la coordination des partenaires de recherche belges.

CANCER DE LA PROSTATE Nous avons rencontré le Professeur Roumeguère, chef du service d'urologie de l'hôpital Erasme (ULB) pour faire le point de la situation. Des étapes importantes ont été franchies en 2019 qui suscitent cependant de nouvelles interrogations tant sur le plan clinique qu'économique. Résumé d'un entretien passionnant.

En 2018, environ 570.000 femmes dans le monde ont développé un cancer du col de l'utérus et 311.000 femmes sont décédées des suites de la maladie. C'est ce qui ressort d'une étude publiée dans le Lancet et réalisée par Sciensano avec le soutien de la Fondation contre le cancer et en collaboration avec l'International Agency for Research on Cancer.

Fin de chaque année, le Belgian Oncology & hematology News fait le bilan de l'année. 2019 en oncologie se caractérise par une rafale de bonnes nouvelles dans de nombreux types de cancer. Pour pointer l'empreinte belge, nous avons demandé à une dizaine d'oncologues ce qui les a le plus marqué dans leur spécialité et surtout, quelles améliorations ou confirmations ils espèrent pour l'année à venir.

CARCINOME HÉPATOCELLULAIRE En 2019, de nouvelles étapes importantes ont été franchies dans le domaine du dépistage et du traitement du cancer primitif du foie. Nous avons demandé au Pr Hans Van Vlierberghe, chef du service Maladies gastro-intestinales et hépatiques à l'UZ Gent, de nous donner un aperçu des évolutions les plus marquantes.

CANCER DU POUMON La prise en charge du cancer du poumon non à petites cellules (NSCLC) avancé évolue à toute vitesse, tant sur le plan de l'immunothérapie que sur celui des thérapies ciblées. Nous avons demandé au Pr Lore Decoster (chef de clinique d'Oncologie médicale à l'UZ Brussel) ce que l'année 2019 nous a apporté.

RADIOTHERAPIE Lorsque nous avons interrogé le Pr Piet Ost, chef de clinique du service de radiothérapie de l'UZ de Gand, sur les réalisations importantes en radiothérapie, il a évoqué un certain nombre de domaines où celle-ci a subi une réelle révolution ces dernières années.

CANCER DU SEIN Le Dr Philippe Aftimos est responsable médical de l'unité de recherche clinique de l'Institut Jules Bordet. Nous avons fait le point avec lui sur les nouvelles approches médicamenteuses, particulièrement dans les cancers du sein.

ONCOLOGIE MÉDICALE Le Pr Marc Peeters, chef du service d'Oncologie de l'UZ d'Anvers, évoque dans un entretien l'évolution fulgurante du paysage oncologique. Lorsque nous lui avons demandé quels ont été les progrès oncologiques les plus importants de l'année écoulée, le Pr Peeters a répondu sans hésiter : l'étape vers la centralisation, dans des centres de référence, de la chirurgie oesophagienne et pancréatique.

CANCER DU SEIN En 2019, de nouveaux progrès importants ont encore été enregistrés dans le cadre du traitement du cancer du sein. Le Pr Sevilay Altintas, oncologue à l'UZ Antwerpen et à l'AZ Monica, nous donne un aperçu des évolutions les plus marquantes.

En 2018, environ 570.000 femmes dans le monde ont développé un cancer du col de l'utérus et 311.000 femmes sont décédées des suites de la maladie. C'est ce qui ressort d'une étude publiée dans le Lancet et réalisée par Sciensano avec le soutien de la Fondation contre le cancer et en collaboration avec l'International Agency for Research on Cancer. " En 2018, 640 femmes en Belgique ont appris qu'elles étaient atteintes d'un cancer du col utérin et 235 femmes sont décédées de la maladie. Cela fait du cancer du col de l'utérus le 4e cancer le plus important chez les jeunes femmes dans notre pays. " Sciensano lance un appel pour un dépistage organisé dans l'ensemble du pays.

DÉPISTAGE Le pourcentage de personnes interrogées ayant indiqué avoir passé une coloscopie au cours des dix dernières années est le plus élevé dans la région bruxelloise (32,2%), suivi par la Communauté flamande (28,7%) et la Région wallonne (23,7%).

CANCER DU SEIN Deux études randomisées contrôlées de phase III démontrent un bénéfice de survie globale (OS) statistiquement significatif et cliniquement pertinent chez les femmes porteuses d'un cancer du sein métastatique avec expression de récepteurs hormonaux (RH+), mais pas de HER2 (HER2 -) recevant un inhibiteur de CDK4/6 (kinases cycline-dépendantes 4 et 6), communément appelé " ciclib ".

Le ESMO Award 2019 a été décerné à notre compatriote le Pr Eric Van Cutsem (KUL), qualifié d'architecte bâtisseur de l'une des premières unités spécialisées en oncologie pour les cancers gastro-intestinaux en Europe.

CANCER COLORECTAL Voix des patients atteints d'un cancer digestifs en Europe, l'organisation Digestive Cancers Europe a profité de la scène médiatique offerte par le congrès WCGC 2019 pour présenter, sous forme de deux posters, les principaux résultats d'une vaste enquête européenne sur les modalités actuelles ainsi que sur la perception par les patients de la prise en charge du cancer colorectal.

SOINS APRÈS CANCER Le Collège d'Oncologie, le Centre du Cancer de Sciensano et Kom op tegen Kanker ont uni leurs forces afin de répertorier les goulots d'étranglement et les priorités dans les soins après cancer des patients. La qualité de vie et la réintégration après un traitement sont en effet peu abordées parmi les décideurs politiques. La note politique présentée tire aujourd'hui la sonnette d'alarme.

Pour ce troisième opus de l'année, plongée au coeur de l'innovation thérapeutique en hématologie avec, d'une part, une foison de comptes rendus issus du congrès généraliste de l'EHA (European Hematology Association) à Amsterdam, une réunion qui, d'année en année, concurrence toujours d'avantage l'incontournable ASH, et d'autre part, un congrès plus confidentiel car fort ciblé, l'ICML (International Conference on Malignant Lymphoma), qui s'est déroulé sur les berges du paisible lac de Lugano.

APPROBATION Le printemps a été riche en nouveaux remboursements, tant du côté des spécialités originales que des génériques et biosimilaires. Voici la liste.

Mardi soir, le 28 mai, le Prix Galien 2018 a été décerné pour la 37e fois consécutive en présence de Maggie De Block, ministre de la Santé publique et des Affaires sociales, et de Jo De Cock, administrateur général de l'Inami. Les lauréats récompensés cette année par les jurys offrent des avancées thérapeutiques innovantes aux patients.