Quelle place pour l'IA en médecine ?

  • Mise à jour le

C'est la (vaste) question que s'est posée l'Académie royale de médecine de Belgique samedi dernier y consacrant une matinée entière. En matière d'intelligence artificielle (IA), il y a plus d'inconnues que de certitudes. Ce que l'on sait pour sûr, c'est que le médecin ne va pas disparaître. Son rôle et son activité vont s'en trouver chamboulés. L'IA sera un outil de connaissance hypertrophié. Au médecin la tâche de faire le tri et de l'expliquer à un patient de plus en plus connecté au Net et aux applications nombreuses, comme le stéthoscope automatique.

Nous sommes passés d'une intelligence artificielle encodée exclusivement par l'humain, à une intelligence artificielle que l'humain nourrit d'une base de connaissances pointues et puis qui apprend par elle-même à chaque fois qu'elle expérimente de nouvelles données à haute valeur ajoutée. © Belga Image

...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Inscrivez-vous pour avoir accès au contenu de ce site.* Et en plus, lisez 4 articles gratuits chaque mois

Je m'enregistre

* Le journal du Médecin, Belgian Oncology & Hematology News, jm update Spécialiste sont des magazines médicaux. La Loi belge stipule que seuls les médecins et prestataires de soins avec un numéro Inami peuvent le consulter. Ceci vaut aussi pour ce site.

Accès illimité à tous les articles pour les membres du Club du journal du Médecin

Je deviens membre Je suis membre