Les pharmaciens participent à l'enregistrement de la délivrance des laxatifs, des dérivés calciques avec ou sans vitamine D et des analgésiques non-remboursables. Cela concerne la prescription de médicaments (données relatives au médecin ou dentiste), l'eID (données relatives au patient) et le conditionnement des médicaments (données relatives au médicament).

L'Inami utilise ces données pour évaluer les coûts payés par les patients. " Ainsi nous pourrons libérer le budget nécessaire si ces coûts devaient compter dans le calcul du maximum à facturer (MAF). " Ces données viennent de Pharmanet.