Tout sur Marianne Michel

Les pédiatres francophones regroupés au sein du Groupement belge des pédiatres de langue française ont mis en place un groupe de travail post-covid. L'objectif est de sérier les problèmes qu'affrontent les pédiatres en cette période de sortie de crise pandémique. Au menu : le testing, la consultation ONE, les écoles et le bien-être psychosocial des enfants. Explications avec le Dr Marianne Michel, chef du service de pédiatrie de la Clinique Saint-Pierre d'Ottignies et co-coordinatrice du groupe de travail.

Les pédiatres constatent aujourd'hui des dégâts collatéraux à la crise du Covid, ce sont les enfants affectés d'autres pathologies qui sont restés sans soins pendant plusieurs semaines.

Le 19 juillet 2018, la loi relative au financement groupé des soins hospitaliers à basse variabilité a été promulguée. Elle a des implications majeures sur le financement des services de pédiatrie. Le problème principal pour les pédiatres réside dans l'APDRG 560 (accouchement par voie basse) de sévérité 1 ainsi que dans l'APDRG 540 (césarienne) de sévérité 1. Après des menaces de manifestation, une délégation a été reçue auprès de la ministre De Block mercredi. La ministre a promis de demander à l'Inami d'analyser les arguments des pédiatres.

Votre avis compte !

Comment restez-vous à jour avec les soins de santé actuels ? Trouvez-vous facile ou difficile d'obtenir les points d'accréditation annuels ? Quelle est votre principale source d'information médicale ? Êtes-vous abonné au journal du médecin?Aidez-nous à trouver des réponses à ces questions pressantes et ainsi pouvoir vous informer à l'avenir de la manière que vous souhaitez et avec les activités adéquates...

Aidez-nous à trouver des réponses à ces questions pressantes !