Tout sur Finlande

Lors de sa communication dans le cadre du 15ème congrès de l'European Society of Contraception and Reproductive Health (Budapest 9-12 mai 2018), Oskar Heikinheimo, Helsinki, Finlande (CONSES 09-2), a plaidé la cause de la contraception intra-utérine immédiate, démontrant avec brio et preuves à l'appui, sa faisabilité, son efficacité et son innocuité.

Une étude finlandaise révèle que la prise régulière et prolongée de benzodiazépines ou de molécules apparentées augmente de 41% le risque de mortalité des patients atteints de démence par rapport aux patients qui n'y ont pas recours. Un signal fort pour les cliniciens en charge de ces patients afin de favoriser au maximum le recours à des thérapies non pharmacologiques pour traiter certains troubles comportementaux et psychologiques chez ces patients hautement vulnérables d'autant que l'augmentation du risque de mortalité est présente dès le début d'un traitement.

Une vaste étude finlandaise montre qu'une séance de sauna régulière réduit le risque d'hypertension artérielle, ce qui pourrait être un mécanisme sous-jacent à la diminution du risque cardiovasculaire associé à l'utilisation du sauna.

Quand on ne dispose pas vraiment de solutions thérapeutiques solides et éprouvées pour faire face à une maladie, ce qui est actuellement le cas pour la maladie d'Alzheimer, il est toujours intéressant de pouvoir proposer des solutions alternatives pour aider le patient autant que faire ce peut. Parmi ces options, l'amélioration ciblée de l'alimentation occupe une place importante. Exemple avec l' étude indépendante LipiDiDiet, financée par l'Union Européenne et dont les résultats viennent d'être publiés en ligne par la revue The Lancet Neurology.

Dans les pays scandinaves où le sauna s'apparente à une institution, cette tradition fait également l'objet d'une intense activité de recherche scientifique. Ainsi, des chercheurs finlandais ont récemment publié dans 'Age and Ageing', les résultats d'une étude montrant qu'une fréquence élevée de séances de sauna s'accompagnait d'une diminution du risque de développer une démence de type Alzheimer.