Le but de cette étude était d'identifier les semaines au cours desquelles un rapport a été effectué lors des sept jours, puis de les grouper sur la base des scores attribués sur l'échelle visuelle analogique que l'application utilise pour le contrôle quotidien de la rhinite allergique, afin d'obtenir ainsi une vue d'ensemble de la manière dont les patients utilisent leurs médicaments. Au total, 113.239 jours (16.177 semaines complètes) de 2590 patients (âge moyen de 39,1 ± 13,7 ans) ont été analysés.

Les chercheurs ont identifié dix groupes basés sur les semaines avec prise de médicaments et six groupes basés sur les semaines sans médicaments. Les échelles visuelles analogiques ont été utilisées afin de déterminer le contrôle de la rhinite allergique, subdivisé en bon contrôle, contrôle moyen, mauvais contrôle et contrôle variable de la rhinite. Les résultats de l'analyse correspondent à ceux des analyses transversales antérieures.

La comédication et les modifications des schémas de médication, notamment, se sont avérés courants lors des semaines où les symptômes étaient plus nombreux, ce qui indique un plus mauvais contrôle de la rhinite. Selon les chercheurs, leurs observations confirment que les patients se traitent en fonction de leurs symptômes, plutôt que des directives relatives à la manière de garder leur maladie sous contrôle. Les chercheurs estiment que les recommandations actuelles doivent être révisées afin de donner au patient une place plus centrale.

Source : Sousa-Pinto B, Schünemann HJ, Sá-Sousa A, Vieira RJ, Amaral R, Anto JM, Klimek L, Czarlewski W, Mullol J, Pfaar O, Bedbrook A, Brussino L, Kvedariene V, Larenas-Linnemann DE, Okamoto Y, Ventura MT, Agache I, Ansotegui IJ, Bergmann KC, Bosnic-Anticevich S, Canonica GW, Cardona V, Carreiro-Martins P, Casale T, Cecchi L, Chivato T, Chu DK, Cingi C, Costa EM, Cruz AA, Del Giacco S, Devillier P, Eklund P, Fokkens WJ, Gemicioglu B, Haahtela T, Ivancevich JC, Ispayeva Z, Jutel M, Kuna P, Kaidashev I, Khaitov M, Kraxner H, Laune D, Lipworth B, Louis R, Makris M, Monti R, Morais-Almeida M, Mösges R, Niedoszytko M, Papadopoulos NG, Patella V, Pham-Thi N, Regateiro FS, Reitsma S, Rouadi PW, Samolinski B, Sheikh A, Sova M, Todo-Bom A, Taborda-Barata L, Toppila-Salmi S, Sastre J, Tsiligianni I, Valiulis A, Vandenplas O, Wallace D, Waserman S, Yorgancioglu A, Zidarn M, Zuberbier T, Fonseca JA, Bousquet J. Consistent trajectories of rhinitis control and treatment in 16,177 weeks: The MASK-air® longitudinal study. Allergy. 2022 Nov 3. doi: 10.1111/all.15574. Epub ahead of print. PMID: 36325824.

Le but de cette étude était d'identifier les semaines au cours desquelles un rapport a été effectué lors des sept jours, puis de les grouper sur la base des scores attribués sur l'échelle visuelle analogique que l'application utilise pour le contrôle quotidien de la rhinite allergique, afin d'obtenir ainsi une vue d'ensemble de la manière dont les patients utilisent leurs médicaments. Au total, 113.239 jours (16.177 semaines complètes) de 2590 patients (âge moyen de 39,1 ± 13,7 ans) ont été analysés.Les chercheurs ont identifié dix groupes basés sur les semaines avec prise de médicaments et six groupes basés sur les semaines sans médicaments. Les échelles visuelles analogiques ont été utilisées afin de déterminer le contrôle de la rhinite allergique, subdivisé en bon contrôle, contrôle moyen, mauvais contrôle et contrôle variable de la rhinite. Les résultats de l'analyse correspondent à ceux des analyses transversales antérieures.La comédication et les modifications des schémas de médication, notamment, se sont avérés courants lors des semaines où les symptômes étaient plus nombreux, ce qui indique un plus mauvais contrôle de la rhinite. Selon les chercheurs, leurs observations confirment que les patients se traitent en fonction de leurs symptômes, plutôt que des directives relatives à la manière de garder leur maladie sous contrôle. Les chercheurs estiment que les recommandations actuelles doivent être révisées afin de donner au patient une place plus centrale.Source : Sousa-Pinto B, Schünemann HJ, Sá-Sousa A, Vieira RJ, Amaral R, Anto JM, Klimek L, Czarlewski W, Mullol J, Pfaar O, Bedbrook A, Brussino L, Kvedariene V, Larenas-Linnemann DE, Okamoto Y, Ventura MT, Agache I, Ansotegui IJ, Bergmann KC, Bosnic-Anticevich S, Canonica GW, Cardona V, Carreiro-Martins P, Casale T, Cecchi L, Chivato T, Chu DK, Cingi C, Costa EM, Cruz AA, Del Giacco S, Devillier P, Eklund P, Fokkens WJ, Gemicioglu B, Haahtela T, Ivancevich JC, Ispayeva Z, Jutel M, Kuna P, Kaidashev I, Khaitov M, Kraxner H, Laune D, Lipworth B, Louis R, Makris M, Monti R, Morais-Almeida M, Mösges R, Niedoszytko M, Papadopoulos NG, Patella V, Pham-Thi N, Regateiro FS, Reitsma S, Rouadi PW, Samolinski B, Sheikh A, Sova M, Todo-Bom A, Taborda-Barata L, Toppila-Salmi S, Sastre J, Tsiligianni I, Valiulis A, Vandenplas O, Wallace D, Waserman S, Yorgancioglu A, Zidarn M, Zuberbier T, Fonseca JA, Bousquet J. Consistent trajectories of rhinitis control and treatment in 16,177 weeks: The MASK-air® longitudinal study. Allergy. 2022 Nov 3. doi: 10.1111/all.15574. Epub ahead of print. PMID: 36325824.