Nivolumab plus ipilimumab en cas de mésothéliome

07/02/19 à 00:00 - Mise à jour à 01/02/19 à 11:19

Une monothérapie par inhibiteurs du checkpoint s'est avérée efficace en cas de mésothéliome pleural malin récidivant. Dans l'étude INITIATE, une étude prospective de phase 2, on a évalué une combinaison de deux inhibiteurs du checkpoint, le nivolumab (un anti-PD-1) et l'ipilimumab (un inhibiteur de CTLA-4), chez des patients présentant une rechute après au moins une ligne de chimiothérapie à base de platine.

...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Inscrivez-vous pour avoir accès au contenu de ce site.* Et en plus, lisez 4 articles gratuits chaque mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré * Le journal du Médecin, Belgian Oncology News, jm update Spécialiste sont des magazines médicaux. La Loi belge stipule que seuls les médecins et prestataires de soins avec un numéro Inami peuvent le consulter. Ceci vaut aussi pour ce site.
ou

Accès illimité à tous les articles pour les membres du Club du journal du Médecin.

Je deviens membre Je suis membre