Les infarctus du sujet jeune ne sont pas une fatalité

  • Mise à jour le

Une étude rétrospective menée aux Etats-Unis montre en effet que dans plus de 9 cas sur 10 ces sujets présentent au moins un facteur de risque cardiovasculaire qui aurait pu être corrigé.

© Belgaimage

...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Inscrivez-vous pour avoir accès au contenu de ce site.* Et en plus, lisez 4 articles gratuits chaque mois

Je m'enregistre

* Le journal du Médecin, Belgian Oncology & Hematology News, jm update Spécialiste sont des magazines médicaux. La Loi belge stipule que seuls les médecins et prestataires de soins avec un numéro Inami peuvent le consulter. Ceci vaut aussi pour ce site.

Accès illimité à tous les articles pour les membres du Club du journal du Médecin

Je deviens membre Je suis membre