Tout sur Myélome multiple

Le daratumumab est un anticorps monoclonal anti-CD38 qui a fait ses preuves dans divers schémas de traitement des myélomes multiples (MM). Il existe désormais une formulation sous-cutanée (SC) qui a démontré sa non-infériorité par rapport à la formulation IV en termes de pharmacocinétique et d'efficacité. Elle engendre moins de réactions lors des injections et autorise des injections de bien moindre durée.

L'American Society of Hematology (ASH) vient aussi de passer avec succès l'épreuve des congrès médicaux virtuels. Une première puisque cette réunion annuelle figurait parmi les derniers congrès d'envergure internationale à s'être déroulés de façon traditionnelle.

MYÉLOME MULTIPLE La triple association bortézomib/thalidomide/dexaméthasone (VTd) est actuellement le standard de traitement des myélomes multiples nouvellement diagnostiqués éligibles à la greffe. Mais cela pourrait changer...

MYÉLOME MULTIPLE En dépit de progrès récents indéniables, le myélome multiple reste très largement une maladie incurable que l'on essaye de dompter le mieux et le plus longtemps possible.

MYÉLOME MULTIPLE ICARIA est une étude randomisée de phase III évaluant l'impact, sur la survie sans progression (PFS, critère principal), de l'ajout de l'isatuximab (ISA, un nouvel anti-CD38) à l'association pomalidomide et dexaméthasone (Pd) chez des patients ayant un myélome multiple en rechute après au moins deux lignes incluant lénalidomide et inhibiteurs du protéasome (médiane 3, éventail 2 à 11).