Tout sur mélanome

De nouvelles données ont été publiées au sujet du traitement des patients souffrant d'un mélanome métastatique, qui présentent une progression solitaire après une bonne réponse précédente à l'immunothérapie et un arrêt électif du traitement (1). Le Pr Bart Neyns, oncologue médical, et son équipe de l'UZ Brussel ont collaboré à cette analyse rétrospective mondiale, avec 17 autres centres universitaires de 9 pays.

La stratégie de traitement du mélanome a considérablement changé depuis l'avènement de l'immunothérapie anti-PD1. Des données ont été publiées sur l'efficacité à long terme et l'impact sur la qualité de vie du pembrolizumab en traitement adjuvant d'un mélanome avancé. Les informations sur le passage du placebo au pembrolizumab en cas de récidive sont uniques.

La réunion de printemps de l'ImmunoScience Academy (ISA) du 31 mars s'est à nouveau tenue sous la forme d'une réunion virtuelle au sein des studios de Roularta Healthcare. Cette édition, avec pour titre shakespearien " To stop or not to stop? That's the question! " a été le théâtre d'un débat pluridisciplinaire consacré à la durée de traitement des inhibiteurs de points de contrôle immunitaire. Ce compte-rendu aborde la prise en charge du mélanome et du cancer du poumon non à petites cellules.

MÉLANOME Paul Nathan a discuté de l'effet du traitement de 1re ligne à long terme après l'analyse des données à 5 ans fournies par les études de phase III COMBI-d (combinant dabrafenib (D), un inhibiteur de BRAF et le trametinib (T), un inhibiteur de MEK, versus D + placebo) et COMBI-v (D+T versus vémurafénib).