Tout sur Peter van Dam

Avec l'aide d'une équipe internationale active dans des cliniques du sein en Belgique et à l'étranger, le prof. dr. Peter van Dam de l'UZA a mené une enquête sur les soins apportés aux patients atteints du cancer du sein durant la première vague de coronavirus. C'est la première fois que ce sujet fait l'objet d'une étude internationale.

CORONAVIRUS Non! La plupart des (ex) patients atteints d'un cancer ne sont pas exposés à un risque accru de décéder de la Covid-19. Mais s'ils reportent leur traitement contre le cancer par crainte d'être contaminés par le coronavirus, ils courent souvent un risque plus élevé, à terme, de décéder du cancer plutôt que du coronavirus. Tel est le message clair du Pr Peter van Dam, coordinateur médical en oncologie gynécologique et sénologie de l'Universitair Ziekenhuis Antwerpen (UZA).