Tout sur JCO

Rivaroxaban vs dalteparin chez les patients atteints de thromboembolie veineuse

L'utilisation de l'inhibiteur oral du facteur Xa, le rivaroxaban, est associé à un taux plus faible de thromboembolie veineuse (TEV) récidivante mais à un taux plus élevé de saignements peu sévères mais néanmoins cliniquement significatifs comparée à celle de l'héparine de faible poids moléculaire dalteparin chez les patients cancéreux atteints de TEV.

Caractéristiques des médicaments anticancéreux selon la FDA

Les médicaments anticancéreux désignés par la FDA comme étant révolutionnaires (breakthrough) ont été associés à des délais d'approbation plus rapides, mais rien n'indique que ces médicaments améliorent la sécurité ou la nouveauté; il n'y avait pas non plus d'avantage statistiquement significatif sur le plan de l'efficacité par rapport aux médicaments dits non-révolutionnaires (non-breakthrough).

L'immunothérapie par CAR T-Cell a été nommée 'Advance of the Year'

Une nouvelle et unique façon de traiter le cancer - l'immunothérapie par CAR T-Cell - est en passe de transformer les perspectives pour les enfants et les adultes atteints de certains cancers autrement incurables. L'ASCO a nommé ce type d'immunothérapie à cellules adoptives 'Advance of the Year' dans son rapport annuel.

PSA à 7 mois et pronostic du cancer métastatique de la prostate hormonosensible

Un taux d'antigène prostatique spécifique (PSA) ≤ 0,2 ng / mL à 7 mois après le début du traitement de privation androgénique est significativement associé à une survie globale plus longue dans le cancer de la prostate métastatique hormonosensible, indépendamment du traitement au docétaxel. L'ajout de docétaxel augmente la probabilité de réduire le taux de PSA et est également associé à une amélioration de la survie.

Effet des AINS administrés aux patients atteints d'un CCR

L'utilisation régulière d'aspirine est associée à une amélioration de la survie globale et de la survie spécifique au cancer colorectal. L'utilisation régulière d'un AINS est associée à une survie globale améliorée uniquement chez les patients atteints de tumeurs de type KRAS sauvage.

Mediforum :

Le traitement du mélanome a fait un grand bond en avant

Lors d'une session éducative organisée par Bristol-Myers Squibb à Louvain le 3 septembre, le Professeur Bart Neyns, responsable du département d'Oncologie médicale de l'UZ Brussel, a commenté les progrès réalisés dans le cadre du traitement du mélanome au cours des dix dernières années.