En 2015, 8,8 millions de personnes dans le monde sont mortes des suites d'un cancer, soit près de 1 décès sur 6 dans le monde ; c'est plus que le HIV/sida, le paludisme et la tuberculose réunis. Sur ce total, 4 millions de personnes meurent prématurément (entre l'âge de 30 et 69 ans). Or, entre 30 et 50 % des cancers peuvent être prévenus en suivant un mode de vie plus approprié.

Travailler en collaboration et partager les connaissances est essentiel dans la lutte contre le cancer. La Journée mondiale contre le cancer, une initiative pilotée par l'Union internationale contre le cancer (UICC), a lieu chaque année le 4 février et constitue une occasion idéale pour faire passer le message. Alors, à la remorque de la Mayo clinique, pour mettre toutes les chances de son côté, il faut :

- Fuir le tabac comme la peste et si l'on consomme de l'alcool, le faire avec modération;

- Manger une nourriture saine (fruits et légumes en abondance, éviter les aliments trop caloriques, limiter la consommation des viandes transformées).

- Maintenir un poids idéal et être actif physiquement.

- Se protéger du soleil (éviter le soleil de midi, rester à l'ombre, couvrir les régions du corps exposées, ne pas lésiner sur la crème solaire, éviter les cabines de bronzage et les lampes solaires).

- Se faire vacciner (contre le virus de l'hépatite B et le HPV).

Vous saviez tout cela ? Bien sûr. Alors, faites en profiter les proches de vos patients. Pour ces derniers il est probablement trop tard. Il faut les soigner, sans juger...