Tout sur RpC

Le traitement néoadjuvant par le pembrolizumab ajouté à la chimiothérapie améliore les taux de réponse complète dans le cancer du sein triple négatif de stade précoce

Dans une étude de patientes atteintes d'un cancer du sein triple négatif (CSTN) de stade précoce, l'agent anti-PD-1 pembrolizumab (pembro) ajouté à la chimiothérapie à base de platine dans la phase néoadjuvante puis poursuivi en traitement adjuvant a résulté en une amélioration statistiquement et cliniquement significative du taux de réponse pathologique complète (RpC).

Agenda :