Carfilzomib vs bortezomib dans le myélome multiple récidivant ou réfractaire

Carfilzomib vs bortezomib dans le myélome multiple récidivant ou réfractaire

Une analyse intérimaire pré-spécifiée de l'essai de phase III ENDEAVOR montre un bénéfice significatif sur la survie global pour le carfilzomib par rapport au bortezomib chez les patients atteints d'un myélome multiple récidivant ou réfractaire. Les avantages du carfilzomib étaient constants dans tous les sous-groupes de patients.

Tissu adipeux et risque de cancer

Tissu adipeux et risque de cancer

Bien que l'obésité et sa dysfonction métabolique associée soient des facteurs de risque établis pour de nombreux cancers, les mécanismes biologiques sous-jacents à cette relation n'étaient pas bien compris. Ce n'est peut-être plus le cas.

Bon anniversaire AAS

Bon anniversaire AAS

Dr Jacques Ninane - L'acide acétylsalicylique, de son petit nom aspirine, fête cette année ses 120 ans.

'Nous faisons la promotion de la multidisciplinarité'

'Nous faisons la promotion de la multidisciplinarité'

Solange Peeters - Au cours de l'ESMO 2017, nous avons eu l'occasion de rencontrer la Pr Solange Peters, Cheffe du service d'oncologie médical du Centre Hospitalier Universitaire Vaudois (CHUV) et future Présidente élue de l'ESMO pour les années 2020-2021. Elle nous donne ses lignes directrices que l'ESMO prendra dans les années futures.

Cinq obstacles à la surveillance active

Cinq obstacles à la surveillance active

La surveillance active (SA) est devenue un mot de passe en oncologie et est déjà utilisée dans la pratique clinique pour le cancer de la prostate à faible risque et dans les essais cliniques pour le cancer de la thyroïde à faible risque. Elle a également été envisagée pour le carcinome canalaire in situ du cancer du sein (CCIS). Si la SA est souhaitable dans ces trois cancers en raison du risque d'un surtraitement et d'un surcoût pour le système de santé, elle se heurte à au moins cinq obstacles.