Chimiothérapie néoadjuvante avec ou sans hyperthermie dans le sarcome

Chimiothérapie néoadjuvante avec ou sans hyperthermie dans le sarcome

Le suivi à long terme de l'essai de phase III EORTC 62961-ESHO 95 a montré de meilleurs résultats avec l'ajout d'une hyperthermie régionale à la chimiothérapie néoadjuvante chez les patients présentant un sarcome localisé des tissus mous à haut risque.

Chimioradiothérapie adjuvante vs radiothérapie dans le cancer de l'endomètre à haut risque

Chimioradiothérapie adjuvante vs radiothérapie dans le cancer de l'endomètre à haut risque

L'étude PORTEC-3 de phase III n'a montré aucune amélioration significative de la survie globale à cinq ans avec la chimioradiothérapie adjuvante comparée à la radiothérapie seule chez les femmes présentant un cancer de l'endomètre à haut risque. La chimioradiothérapie adjuvante, cependant, était associée à une survie sans échec significativement améliorée.

L'exercice profite aux patients cancéreux même 4 ans plus tard

L'exercice profite aux patients cancéreux même 4 ans plus tard

Les patients cancéreux qui font de l'exercice régulièrement pendant leur traitement adjuvant semblent être plus actifs physiquement des années après la fin de ce traitement. En outre, chez les patients atteints d'un cancer qui ont participé à un programme d'exercice pendant la thérapie, il y a moins de fatigue à court et à long terme.

Pas d'effet antitumoral des HBPM dans le NSCLC

Pas d'effet antitumoral des HBPM dans le NSCLC

La tinzaparine est inefficace, voire dangereuse, en traitement adjuvant du NSCLC. Ces données, qui viennent d'être publiées pourrait, aux dires même des auteurs de l'étude, mettre fin à la recherche sur l'effet antitumoral des HBPM (Héparines de Bas Poids Moléculaire).

Cinq nouveaux changements génétiques liés au risque d'un cancer pancréatique

Cinq nouveaux changements génétiques liés au risque d'un cancer pancréatique

Dans ce qui est considéré comme la plus grande étude génomique du cancer du pancréas à ce jour, réalisée dans plus de 80 institutions dans le monde, des chercheurs ont découvert des changements dans 5 nouvelles régions du génome humain. Cela peut augmenter le risque de développer un cancer du pancréas.

La thrombose artérielle augmente le risque de cancer

La thrombose artérielle augmente le risque de cancer

Des chercheurs ont mis en évidence l'existence d'une association entre la présence d'un caillot de sang dans les artères de la jambe et la survenue ultérieure d'un cancer, notamment celui du poumon. Durant les six mois qui suivent la détection d'une thrombose artérielle, le risque est triplé.