Pronostic des cancers associés au HPV

Pronostic des cancers associés au HPV

L'ADN du virus HPV est présent dans environ 91% des cancers du col, 75% des cancers vaginaux, 69% des cancers vulvaires, 91% des ...

L'administration prolongée de létrozole peut être interrompue chez les femmes post ménopausées

L'administration prolongée de létrozole peut être interrompue chez les femmes post ménopausées

Suite à des études animales ayant démontré que la résistance au létrozole peut être contrecarrée en interrompant temporairement le traitement, une étude multicentrique (240 centres situés dans 22 pays), ouverte, randomisée, parallèle, de phase 3 a été mise sur pied, auprès de femmes post-ménopausées souffrant d'un cancer du sein opérable, avec récepteurs hormonaux positifs et ganglions positifs.

La chimiothérapie néoadjuvante vs adjuvante dans le cancer du sein au stade précoce

La chimiothérapie néoadjuvante vs adjuvante dans le cancer du sein au stade précoce

La chimiothérapie néoadjuvante est associée à un risque de récidive locale plus élevé que la même chimiothérapie administrée en postopératoire après un traitement conservateur du sein. Aucune différence quant à la récidive à distance ou la mortalité spécifique au cancer du sein ou globale n'a été observée.

Le daratumumab améliore la survie sans progression dans le myélome

Le daratumumab améliore la survie sans progression dans le myélome

L'addition de l'anticorps monoclonal anti-CD38 daratumumab au bortézomib sous-cutané, au melphalan et à la prednisone (VMP) réduit de 50% le risque de progression de la maladie ou de décès chez les patients atteints de myélome multiple nouvellement diagnostiqué et non éligible pour la transplantation médullaire. C'est ce que l'essai de phase III ALCYONE a montré.

Lien entre le cancer, le diabète et l'indice de masse corporelle élevé

Lien entre le cancer, le diabète et l'indice de masse corporelle élevé

Près de 6% de tous les cancers incidents dans le monde en 2012 étaient attribuables aux effets combinés du diabète et de l'indice de masse corporelle élevé (IMC), ce qui correspondait à 792 600 nouveaux cas de cancer. Individuellement, un IMC élevé était responsable de deux fois plus de cas de cancer que le diabète - 544 300 vs 280 100 cas, respectivement.

Le jour de la semaine pour la chirurgie du cancer : quel impact sur les résultats ?

Le jour de la semaine pour la chirurgie du cancer : quel impact sur les résultats ?

Dans un rapport basé sur environ un quart de million de patients suédois, le jour de la chirurgie a un impact significatif sur la mortalité de plusieurs tumeurs digestives. Les taux de mortalité ont augmenté au cours de la semaine, le vendredi ayant les taux de mortalité les plus élevés. Pour les cancers non digestifs, aucun 'gradient' de mortalité quant au jour de la semaine n'a été observé.

L'alcool dégraderait l'ADN et augmenterait le risque de cancer

L'alcool dégraderait l'ADN et augmenterait le risque de cancer

Une consommation excessive d'alcool peut endommager de manière irréversible l'ADN des cellules souches hématopoïétiques et favoriser ainsi l'apparition de tumeurs malignes. Le coupable est un composé chimique appelé acétaldéhyde, un métabolite endogène et dérivé de l'alcool.