Vaccination contre la rougeole : l'Aviq et l'ONE font campagne

30/01/18 à 13:44 - Mise à jour à 02/02/18 à 11:23

Source: Le Journal Du Médecin

" N'attendez-pas la prochaine épidémie de rougeole, vaccinez-vous préventivement ! ", tel est le slogan de l'Office de la naissance et de l'Enfance et de l'Aviq (Agence pour une vie de qualité), sans doute influencé par le climat anti-vaccin. Un appel qui concerne aussi les médecins invités à vérifier leur statut vaccinal.

Vaccination contre la rougeole : l'Aviq et l'ONE font campagne

GARO/PHANIE © Phanie

"En 2017, la Wallonie a connu une épidémie de rougeole (maladie virale très contagieuse) importante", rappelle l'agence. "On a enregistré 298 déclarations de personnes malades, des enfants comme des adultes. Plus de 40% de ces personnes ont dû être hospitalisées ! 12% des cas déclarés étaient des professionnels hospitaliers. Nous savons aujourd'hui que 87% de ces personnes malades n'étaient pas vaccinées ou ne connaissaient pas leur état vaccinal contre la rougeole. Voilà pourquoi il est essentiel de poursuivre les efforts de sensibilisation à la vaccination, d'autant plus que les vaccins sont offerts pour les moins de 20 ans."

Or la Belgique ne connaît pas actuellement d'épidémie, contrairement à plusieurs pays voisins (Allemagne, Roumanie, Italie, Grèce, Grande-Bretagne, ainsi que quelques foyers épidémiques en France). Des ressortissants de ces pays pourraient donc passer la frontière. Et 25% des Belges n'ont pas reçu leurs 2 doses de vaccin tandis que certains n'ont pas été vaccinés.

Fédération Wallonie-Bruxelles

"Les efforts tant de l'Aviq que de l'ONE dans leurs démarches visant à augmenter encore le taux de vaccination de la population afin que celui-ci soit optimal, tant dans l'intérêt de la santé des enfants que des adultes" sont soutenus par Alda Greoli, ministre wallonne de la Santé et ministre de l'Enfance à la Communauté française.

Rappelons que les deux doses de vaccin sont respectivement administrées à l'âge d' 1 an et de 11/12 ans.

Les vaccins sont offerts pour les moins de 20 ans via le programme de vaccination de la Fédération Wallonie-Bruxelles (vaccins disponibles via les consultations ONE, la médecine scolaire, les médecins traitants ou encore les pédiatres).

Seuls d'éventuels frais de consultation chez le médecin traitant sont à charge du patient.

L'ONE met également en garde les professionnel de la santé : "Soyez vigilant quant à votre statut vaccinal. En effet, vous êtes davantage exposé aux malades et vous-même à risque de transmettre la maladie à des personnes fragilisées. Vérifiez votre statut vaccinal éventuellement via votre médecin du travail."

Info : www.vaccination-info.be