La médecine personnalisée et la mhealth pas assez accessibles selon l'OCDE

La médecine personnalisée et la mhealth pas assez accessibles selon l'OCDE

Face aux défis posés par les nouvelles technologies, les systèmes de santé nationaux doivent accélérer leurs procédures, financer davantage la recherche et mieux évaluer les innovations, a recommandé l'OCDE dans un rapport publié lundi. Le développement de la médecine personnalisée, des nanotechnologies, des applications santé pour téléphone portable ou encore de l'analyse des données de santé représente d'"immenses opportunités", mais oblige tous les acteurs à s'adapter, souligne l'OCDE.

"Besoin médical non rencontré": deux premiers médicaments

"Besoin médical non rencontré": deux premiers médicaments

L'assurance soins de santé permet désormais à certains patients atteints d'un cancer d'accéder plus vite et gratuitement à deux médicaments innovants, alors qu'ils ne sont pas encore sur le marché en Belgique. Ce sont les deux premiers à profiter de la procédure 'Unmet Medical Need' (besoin médical non rencontré), qui offre un accès plus rapide (de six mois à deux ans plus tôt) aux thérapies innovantes, indique mercredi l'Inami.

Une piste pour traiter le syndrome de Prader-Willi

Une piste pour traiter le syndrome de Prader-Willi

Des chercheurs américains ont mis en oeuvre une stratégie qui semble prometteuse pour les enfants atteints du syndrome de Prader-Willi. Rare, extrêmement complexe et jusqu'ici incurable, cette maladie provoque un dérèglement de l'hypothalamus et de l'hypophyse qui entraîne une liste de symptômes très handicapants. Elle touche un bébé sur 30 000 naissances en Europe.

Après avoir supporté 16 ministres, Decoster tire sa révérence

Après avoir supporté 16 ministres, Decoster tire sa révérence

43 ans de carrière au service de la santé publique et de l'Etat méritaient bien une célébration. Christiaan Decoster, président et directeur général de la DG Soins de santé du SPF Santé publique, a été remercié publiquement ce vendredi 13 janvier pour son action loyale et les nombreux projets menés à bien.

Wallonie : bientôt un Impulseo à 25.000 euros ?

Wallonie : bientôt un Impulseo à 25.000 euros ?

Maxime Prévot espère faire passer la prime Impulseo d'installation à 25.000 euros afin de lutter contre les 39 communes wallonnes en " pénurie extrême " de généralistes, rapporte La Meuse-Luxembourg.

De nombreux examens pré-opératoires pas indispensables (KCE)

De nombreux examens pré-opératoires pas indispensables (KCE)

Les batteries d'examen avant intervention chirurgicale sont-elles toujours nécessaires ? Le Centre fédéral d'Expertise des Soins de santé (KCE) a mis 15 examens classiques sous la loupe pour voir ceux qui sont (ou pas) à recommander en routine en cas de chirurgie non-urgente (à l'exception de la chirurgie cardiaque ou thoracique). Certains examens ont " peu de valeur ajoutée ", pointe le KCE.

Le Jdm se lance dans le "data journalisme"Plus d'info

Trump promet d'assurer "tous les Américains"

Trump promet d'assurer "tous les Américains"

Dans une interview au Washington Post, le président élu Donald Trump qui prendra ses fonctions vendredi, précise qu'il veut remplacer l'assurance soins de Barack Obama par " une assurance pour tous " et qu'il forcera les laboratoires pharmaceutiques à négocier directement avec le gouvernement les prix des médicaments délivrés dans le cadre des couvertures publiques Medicare et Medicaid. " Personne ne mourra dans la rue ", a-t-il souligné.

Prix des médicaments : De Block dit non aux messages de haine

Prix des médicaments : De Block dit non aux messages de haine

La ministre fédérale de la Santé publique, Maggie De Block, cible depuis le début de l'année de menaces et d'insultes, a lancé sur les réseaux sociaux un appel à stopper les messages haineux et grossiers. Certains ont été relayés par des militants du PTB (Parti des travailleurs belges) qui a lancé une campagne sur ce thème. Le parti d'extrême gauche et son pendant sanitaire, Médecine du peuple, condamnent ces propos haineux et les a retirés de son site internet. La porte-parole de Maggie De Block regrette non seulement la désinformation sur le prix des médicaments mais aussi la haine à l'égard de la ministre et des étrangers.

Les neurologues reçoivent l'augmentation tant attendue

Les neurologues reçoivent l'augmentation tant attendue

Depuis le 1er janvier, les neurologues et les neuropédiatres peuvent demander plus pour une consultation. Ils ont dû attendre durant 2 ans cette revalorisation.

Les attentats en quelques chiffres

Les attentats en quelques chiffres

Rédaction Web - Le Jdm vous résume en un coup d'OEil les attentats du 22 mars

Avis d'experts

Avis d'experts

Rédaction Web - Le journal du Médecin est allé s'enquérir auprès de 8 personnalités du monde de la ...

Cahier spécial offres d'emploi

Cahier spécial offres d'emploi

A la recherche d'un nouveau défi professionnel pour 2017 ou tout simplement envie de bouger et de rencontrer d'autres collègues?

1,6 million pour les Réseaux locaux multidisciplinaires

1,6 million pour les Réseaux locaux multidisciplinaires

Le gouvernement wallon a décidé jeudi de pérenniser et d'élargir les missions des "réseaux locaux multidisciplinaires" (RLM), ces structures qui aident le médecin généraliste à accompagner ses patients atteints de maladie chronique avec l'appui de spécialistes et autres professionnels de la santé, a annoncé le ministre wallon de la Santé Maxime Prévot, en charge de ces outils sanitaires depuis la 6e Réforme de l'Etat.

Le mésentère vient d'être promu au rang d'organe à part entière !

Le mésentère vient d'être promu au rang d'organe à part entière !

Le corps humain a encore bien des secrets à nous révéler. En érigeant le mésentère au rang d'organe, on peut même dire que c'est une découverte majeure que vient de faire une équipe de chercheurs de l'University Hospital Limerick, en Irlande, et avec elle, un pan nouveau de la médecine et de la recherche s'ouvre.

L'obésité parentale pèse sur le développement de l'enfant

L'obésité parentale pèse sur le développement de l'enfant

Par rapport aux enfants de mères de poids normal, ceux de mères obèses présentent un risque accru de 70% d'échouer au test de motricité fine (maîtrise des mouvements de muscles comme ceux de la main et des doigts) à l'âge de 3 ans tandis que les tout-petits dont le père est obèse sont 75% plus susceptibles d'être en échec aux tests mesurant les relations sociales. De plus, si les deux parents sont touchés par l'excès de poids, leurs enfants ont près de trois fois plus de risques de ne pas réussir les tests cognitifs de résolution de problème à l'âge de 3 ans.

François Fillon rétropédale

François Fillon rétropédale

Après plusieurs mois de silence, le grand lecteur du Lièvre et la Tortue qu'est le ...