Maaike Van Overloop, ex-présidente de Domus Medica, se lance en politique

20/08/18 à 10:43 - Mise à jour à 10:55

L'ancienne présidente de Domus Medica va tirer la liste CD&V à Kapellen lors des prochaines élections communales. " Ce qui m'attire dans le CD&V, c'est l'histoire inclusive. Mon expérience avec les cabinets démocrates-chrétiens est aussi très positive. On gère en connaissance de cause. La qualité prime sur la couleur politique. "

Maaike Van Overloop, ex-présidente de Domus Medica, se lance en politique

Maaike Van Overloop © RHC

Après 8 ans à des mandats de direction pour Domus Medica (plus ou moins l'équivalent de la SSMG plus un pôle syndical avec AADM), Maaike Van Overloop ne pouvait plus être renouvelée. Il y avait donc un espace pour un nouveau défi politique, explique-t-elle. " Historiquement, mes racines renvoient vers le CD&V. Il y a douze ans, mon mari a également figuré sur les listes. Je trouve le niveau communal important pour le tissu social local. "

Kapellen est plutôt libérale avec 14 sièges pour l'Open-VLD, 8 sièges pour la N-VA et seulement 2 sièges pour le CD&V. Le médecin veut toutefois influencer localement les choses en matière de soins, de bien-être et de pauvreté et mettre ces thématiques à l'agenda.

La valeur ajoutée d'un MG en politique ? " Comme médecin généraliste, on voit beaucoup de gens et leur famille. Les gens ont confiance en nous. Notre arrière-plan comme généraliste est aussi suffisamment fort pour avoir une approche plus large. A Domus Medica j'ai aussi acquis une expérience dans la négociation notamment avec les autorités fédérales et flamandes... "