Richard Duport
Richard Duport
Etudiant en médecine
Opinion

18/12/17 à 21:00 - Mise à jour à 19/12/17 à 15:06

Les généralistes des Ardennes ont tout compris

Ceci n'est pas une publicité commerciale mais un regard citoyen bienveillant et indépendant sur l'opération " Découverte de la médecine générale rurale " du 29 novembre dernier menée par les 4 cercles de médecins généralistes de l'Ardenne, en partenariat avec la Province du Luxembourg.

Les généralistes des Ardennes ont tout compris

L'optimisme peine à se pointer quand on parle des soins de santé en Wallonie : pénurie, augmentation des coûts et diminution de l'accessibilité pour tous sont des sujets de discussion récurrents entre soignants et patients, avec pour cible quasiunanime : Maggie de Block, ministre fédérale de la Santé et plutôt Mère Fouettarde que Sainte-Nicole.

Dans ce contexte, il nous revient, citoyens, de défendre ce en quoi l'on croit et l'initiative des généralistes ardennais mérite d'être mise en avant, analysée et montrée en exemple. Face à une pénurie globale, plus sévère encore dans les Ardennes, les organisateurs répondent avec des outils modernes, adéquats et percutants. L'objectif: promouvoir l'attrait de la médecine générale ardennaise par différents leviers.

Premier levier : une formation de qualité. Pendant une après-midi, plus de 200 apprenants médicaux, du 3ème bachelier à l'assistanat, ont participé à des ateliers pédagogiques sur des thèmes de la pratique quotidienne : aérosolthérapie, communication, infiltrations, urgences, sutures... Des professeurs, des médecins et d'autres professions soignantes ont dispensé des notions à la fois théoriques et pratiques. Ces formations répondaient de façon juste aux attentes.

Deuxième levier : l'accessibilité. Les Ardennes, réputées éloignées de tout, nous ont reçu pour l'occasion à l'Eurospace Center, au bord de l'E411, soit à maximum 1h30 de Bruxelles, de Mons, ou de Liège et à 40 min de Namur. Venir y travailler ou réaliser un stage devient alors envisageable, grâce à des aides matérielles, voire financières.

Troisième levier : la mise en relation. Des rencontres ont pu avoir lieu pendant le walking dinner qui clôturait la journée, mais la présentation du nouveau site www.santeardenne.be a particulièrement retenu notre attention. L'asbl Santé Ardenne use avec talent des nouvelles technologies en offrant un outil de rencontre en ligne entre médecins. Que vous soyez stagiaire, assistant ou médecin, une carte interactive recense les offres de stage ou de collaboration correspondant à votre demande. Cliquez sur un des points pour lire une brève description. Cliquez sur "en savoir plus" et vous obtiendrez plus de détails. C'est à se demander pourquoi ça n'existait pas encore jusqu'ici !

Quatrième levier : l'attractivité. Une bonne idée ne fait pas un bon produit sans un marketing efficace et là encore, les ardennais ont tapé juste en tordant le cou aux clichés sur la médecine rurale. Ainsi, sur la page d'une offre de partenariat ou de stage, cliquez sur " découvrez les nombreuses possibilités qu'offre ma commune " pour découvrir tous les services (culture, administration) de ladite commune. Vivre dans les Ardennes: ah ben, c'est faisable en fait !

Cet événement reflète, à mon sens, une tendance de montée en popularité de la médecine générale. Alors que les formations et les emplois hospitaliers peinent à évoluer avec leur temps, la médecine générale s'avère aujourd'hui attractive grâce à une indispensable amélioration de la qualité de vie du généraliste, mais aussi crédible avec une formation complète et conforme aux exigences d'un métier qui balaie tous les domaines de la médecine. En outre, les exigences économiques de plus en plus strictes et l'évolution démographique de notre population réservent un avenir certain à la médecine générale. Celle-ci sera probablement amenée à évoluer mais elle tend à prouver qu'elle est prête à relever les défis à venir.

En savoir plus sur: