Tout sur Willy Borsus

Maxime Prévot cèdera sa place dans le nouveau gouvernement Wallon MR-cdH à Alda Gréoli, son ancienne cheffe de cabinet. L'ancienne secrétaire nationale des Mutualités chrétiennes connaît fort bien les dossiers Santé et Action sociale dont elle hérite

La lutte contre l'antibiorésistance en médecine vétérinaire gagne des points et influencera positivement celle qui concerne les humains. En 2016, on constate en effet une nouvelle baisse de l'utilisation des antibiotiques pour les animaux d'élevage. La ministre De Block " se réjouit de constater la forte diminution de l'utilisation d'antibiotiques critiques tant en médecine humaine qu'en médecine vétérinaire ".

Une enquête menée auprès de 1.524 indépendants fin 2016 démontrait qu'ils donnent la priorité à un retour rapide au travail (59%) plutôt qu'au bé­néfice d'indemnités (37%). Ils étaient 85 % à indiquer qu'ils ne suivront pas la prescription médicale d'arrêt maladie, et ce pour des raisons financières (48%). Sur base de ces chiffres, l'Union des Classes moyennes (UCM) réclame à De Block un congé maladie "mi-temps".

Médecins, assistants sociaux,... ne sont pas les seuls à être sous pression en ces temps troublés. Le secret professionnel des psychologues est aussi questionné. Ainsi, certaines fédérations déplorent la confusion entre l'autorisation exceptionnelle de parler sans être sanctionné et l'obligation de dénoncer. Notamment en matière de terrorisme. Un Ordre des psychologues, dans les cartons, pourrait lever cette confusion.

Daniel Bacquelaine, ministre des Pensions, mène depuis 2014 une réforme en profondeur qui modifiera certainement l'aménagement de votre fin carrière. Pour le Jdm, l'ancien généraliste de Chaudfontaine prend le temps d'expliquer les mesures récentes et futures qui devraient, à son avis, améliorer "considérablement" les pensions de ses confrères.

Le financement de la sécurité sociale, donc des soins de santé et par voie de conséquence celui des honoraires médicaux, est-il menacé par le nouveau système d'équilibrage annoncé par le gouvernement? C'est ce qu'affirme l'opposition. Le gouvernement estime que l'argent du contribuable n'appartient pas aux partenaires sociaux et que le nouveau système assure précisément l'équilibre de la dotation et de ce fait, la pérennité de la sécu.

Le gouvernement voudrait donner l'opportunité à tous les travailleurs de racheter leurs années d'études à un tarif "préférentiel" durant une période transitoire de trois ans à partir de mars 2017. Une bonne affaire pour tous?

A la demande des partenaires sociaux, le gouvernement a approuvé ce vendredi les grandes lignes de la réforme du financement de la sécurité sociale. La dotation d'équilibre par laquelle l'Etat maintient les comptes de la Sécu à flot pour faire face aux effets conjoncturels est confirmée mais soumise à un "mécanisme de responsabilisation". Le PS estime au contraire que la réforme "asphyxie totalement la sécurité sociale et met en péril l'essence même de ce précieux mécanisme de solidarité: le financement des pensions, des soins de santé et des revenus de remplacement".

Une étude française met en exergue une problématique particulière : il existe parfois un choc entre pratiques respectant les normes environnementales et la santé des agriculteurs. En Belgique, cependant, rien ne permet de confirmer ou d'infirmer cette étude, puisque le professionnel n'est pas au centre du sujet. Plus de prévention et de sensibilisation sont nécessaires, mais les généralistes n'ont pas le matériau pour ce faire.

Pour pouvoir participer aux concours du JM-club et avoir une chance de remporter un des prix, il faut être membre du Club du Journal du Médecin.