Tout sur Wallonie

En 24h, 420 admissions et 235 sorties ont été enregistrées dans des hôpitaux belges. Le nombre de patients en soins intensifs en raison d'une infection au SRAS-Cov2 a diminué (-4 personnes), de même que ceux sous respirateurs (-11), ont annoncé lundi le Centre de crise et le SPF Santé publique lors de leur point quotidien. 185 nouveaux décès ont été comptabilisés.

The Faktory, incubateur liégeois de start-up numériques, de concert avec les réseaux santé wallon et bruxellois vient de mettre à disposition un outil gratuit et fiable de surveillance des patients covid-19 à domicile : SafeLink. Le Collège de médecine générale (CMG) soutient également le projet.

eSanté Wallonie communique sur l'importance de mettre à jour les Sumehr des patients dans le cadre de l'amélioration de la continuité des soins et de la lutte contre le Covid-19. Le Réseau santé bruxellois (RSB) abandonne en ce sens.

RÉCIT Dévoilant son disque dur, Edward Snowden, pourtant encore jeune, publie déjà ses "mémoires"... Et elles sont vives !

"Le secteur non-hospitalier de la santé mentale a reçu quelques masques des Régions, ce qui leur offre un répit temporaire, mais les hôpitaux psychiatriques sont les grands oubliés ! Ni le Fédéral, ni les régions n'ont prévu de leur livrer du matériel de protection ", s'inquiète la fédération santhea. Il y 14.921 lits psychiatriques en Belgique.

La Région wallonne prend des mesures de soutien afin de réduire les impacts sanitaires, économiques et sociaux occasionnés par le Covid-19. 350 millions d'euros seront répartis entre différents secteurs. 115 millions d'euros sont destinés aux secteurs de la santé et du social, dont 56,55 millions aux hôpitaux.

Les autorités sanitaires ont dénombré 243 nouveaux cas de contamination au nouveau coronavirus. En tout, 1.486 infections ont été détectées en Belgique. Un total de 14 décès sont à déplorer, soit quatre de plus.

Quelle mouche a piqué Georges-Louis Bouchez de vouloir réduire le nombre de ministres de la santé de neuf à quatre ? Sous prétexte d'être plus efficace pour lutter contre le coronavirus, le président du MR a soutenu dans Le Soir l'idée de simplifier les structures ministérielles en santé et de supprimer quelques Maroquins.

CINÉMA Avec " La bonne épouse ", Martin Provost décrit avec humour dans une région de traditions, la montée en 1968 de la contestation de l'ordre établi... masculin !

EXPOSITION Bruxelles - Tel-Aviv : deux villes qui diffèrent et se ressemblent dans l'oeil d'une photographe allemande qui s'expose à l'Ikob d'Eupen.

D'années en années, la présence des femmes dans les domaines scientifiques ne cesse de grandir. Néanmoins, il reste du travail à accomplir, notamment pour briser ce plafond de verre qui empêche la gent féminine d'accéder aux postes à responsabilité. For Women in Sciences existe pour cette raison. Depuis 2007, l'Unesco et la fondation L'Oréal s'associent au FNRS et son pendant néerlandophone du FWO pour récompenser trois jeunes femmes pour l'excellence de leurs travaux. Tine D'aes fait partie des heureuses élues.

Dans notre dernière édition (jdM n°2621), l'Absym par la voix de David Simon, posait un constat très sévère par rapport au Livre blanc de la Première ligne. Conceptualisée par la chaire interuniversitaire et inter-hautes écoles Be.Hive, le trouvant essentiellement tournée vers les maisons médicales (" Be.Hive : un plaidoyer exclusivement à charge contre la médecine libérale "). Be.Hive souligne être ouverte à toutes les formes de pratiques et ne les oppose pas les unes aux autres : " Notre démarche se veut scientifique et nous restons ouverts à tous les points de vue. "

Dans notre dernière édition (jdM n°2621), l'Absym, par la voix de David Simon, posait un constat très sévère par rapport au Livre blanc de la Première ligne conceptualisée par la chaire interuniversitaire et inter-hautes écoles Be.Hive, le trouvant essentiellement tournée vers les maisons médicales (" Be.Hive : un plaidoyer exclusivement à charge contre la médecine libérale "). Be.Hive souligne être ouverte à toutes les formes de pratiques et ne les oppose pas les unes aux autres : " Notre démarche se veut scientifique et nous restons ouverts à tous les points de vue. "

Dans son dernier rapport annuel 1, baptisé " A-t-on perdu le nord ? ", le Groupement belge des spécialistes (GBS) s'inquiète de l'absence d'un gouvernement fédéral de plein exercice et des mesures prises en 2019 dans le secteur de la santé.

Selon une étude récente du KCE, l'organisation actuelle de la grossesse à bas risque n'est pas optimale. Elle est peu intégrée entre les prestataires de soins et dans le continuum préconceptionnel - postpartum. Dès lors afin d'améliorer ce suivi, une centralisation des soins et des données des futures mamans à travers un maillage et un dossier électronique partagé serait nécessaire pour plus de coordination entre les différents services et une meilleure information envers la patiente.

Le journal du Médecin et le Pharmacien lancent auprès de leurs lecteurs respectifs une courte enquête pour savoir s'ils ont été infectés au SRAS-CoV-2 depuis le début de l'épidémie.