Tout sur Vooruit

Medista, l'entreprise de services logistiques spécialisée dans le milieu pharmaceutique qui se charge de la distribution des vaccins anti-Covid, ne veut plus travailler pour "un gouvernement si peu fiable et qui abuse de son pouvoir", indique mardi la société dans un communiqué. La semaine dernière, la société a envoyé une lettre au ministre de la Santé Frank Vandenbroucke (Vooruit) menaçant d'arrêter immédiatement les livraisons de vaccins.

Depuis le 1er mars, les honoraires pour une implantation d'hormones via un stérilet ou un implant hormonal sont réduits à zéro, ce qui représente une économie de 732.000 euros par an. Il est probable que les patients s'adressent donc immédiatement à la deuxième ligne, craint la députée NVA Frieda Gijbels. Le ministre Vandenbroucke a interrogé le parlement sur la question.

Le ministre fédéral de la Santé publique Frank Vandenbroucke (Vooruit) veut imposer à tous les hôpitaux de disposer d'au moins un radiologue pratiquant des tarifs abordables. "Si de nombreuses personnes, y compris issues de la classe moyenne, ont des problèmes financiers en raison de la crise énergétique, il est possible qu'ils économisent sur leurs soins de santé. Nous devons faire tout ce qui est possible pour éviter cela", a-t-il déclaré à De Standaard vendredi.

Le ministre Vandenbroucke propose une " nouvelle donne " aux médecins généralistes. Probablement pas par hasard, les centres universitaires de médecine générale flamands en collaboration avec Jong Domus ont également préparé un futur document. Les deux protocoles mettent l'accent sur les jeunes et les soins intégrés accessibles.

"Le 5 mai, le gouvernement de la Communauté française a approuvé la note de principe visant à instaurer un concours d'entrée. D'ici le 25 mai, la ministre de l'Enseignement supérieur Valérie Glatigny (MR) doit préparer un projet de décret. Pas une promesse vide, mais un engagement politique concret."

Un accord est intervenu ce mercredi entre le fédéral et les entités fédérées sur la mise en place de "points de soins" à l'attention des réfugiés ukrainiens, a annoncé le ministre de la Santé publique Frank Vandenbroucke en commission Santé de la Chambre.

Le ministre fédéral de la Santé, Frank Vandenbroucke, propose désormais que le personnel soignant soit vacciné pour le 1er juillet pour pouvoir encore exercer. Pendant une période transitoire prenant cours au 1er avril, un test serait exigé pour les non-vaccinés. Le ministre est disposé à laisser une marge de manoeuvre pour modifier ces dates.

Comment choisir entre Frank Vandenbroucke qui nous dit de nous préparer à une quatrième vague et Yves Van Laethem qui parle de "vaguelette"? Le citoyen est-il blasé ou en dissonance cognitive?

Le ministre de la Santé Frank Vandenbroucke (Vooruit) proposera de rendre obligatoire la vaccination pour le personnel soignant, a-t-il déclaré lundi dans l'émission "Terzake" sur Canvas. "Je proposerai expressément au gouvernement fédéral et aux collègues des régions que nous rendions la vaccination obligatoire pour les personnes actives dans le secteur des soins."

"Jo De Cock a une grande connaissance, unique, de ses dossiers. Il tient compte des sensibilités et de la réalité sur le terrain. Et il connaît les subtilités juridiques. Tout cela permet de prendre une décision rapide. De plus, il combine toute cette expertise avec la gestion d'une très grande organisation."

Votre avis compte !

Comment restez-vous à jour avec les soins de santé actuels ? Trouvez-vous facile ou difficile d'obtenir les points d'accréditation annuels ? Quelle est votre principale source d'information médicale ? Êtes-vous abonné au journal du médecin?Aidez-nous à trouver des réponses à ces questions pressantes et ainsi pouvoir vous informer à l'avenir de la manière que vous souhaitez et avec les activités adéquates...

Aidez-nous à trouver des réponses à ces questions pressantes !