Tout sur Vincent Donckier

L'interruption de la continuité des soins oncologiques et l'impossibilité de mettre en place l'indispensable approche multidisciplinaire en raison de la pandémie de coronavirus préoccupent les spécialistes du cancer. Pour eux, il est temps de réagir, peut-on lire jeudi dans un communiqué de l'Institute for Interdisciplinary Innovation in Healthcare'' (I3H) de l'Université libre de Bruxelles (ULB).

Lorsque les cancers du sein progressent, le développement de métastases hépatiques est hélas fréquent. Mais, jusqu'à présent, il était impossible de prédire quelles patientes bénéficieraient de la chirurgie de celles-ci. Des chercheurs de Bordet ont mis en évidence un critère clé qui pourrait permettre de mieux sélectionner les patientes pouvant bénéficier de cette opération. à terme, cela pourrait augmenter le nombre de patientes en rémission et permettre des guérisons dans certains cas sélectionnés.