Tout sur Vincent Claes

Après avoir lancé sa réforme du secteur hospitalier, le ministre de la Santé publique souhaite réorganiser la médecine générale. Il propose un New Deal dans une note de 13 pages. Certaines propositions et mesures ont déjà été concrétisées, d'autres doivent encore l'être. Son idée la plus originale est d'élaborer un modèle d'organisation et de financement nouveau et durable pour le cabinet de médecine générale d'aujourd'hui.

On peut ne pas être d'accord avec les politiques menées par le ministre de la Santé publique, mais il faut bien reconnaître que Frank Vandenbroucke et son Cabinet (sur la photo le ministre est accompagné de son infatigable attachée de presse francophone, France Dammel) ne ménagent pas leurs efforts.

Frank Vandenbroucke libère 852 millions d'euros pour l'augmentation linéaire des honoraires des prestataires indépendants, la concrétisation de l'accord social et la valorisation du travail des infirmières spécialisées.

À l'occasion de la Journée mondiale de l'obésité, organisée le 4 mars, le Dr Maxime Mairiaux, nouveau coordinateur de la Clinique de l'obésité et du surpoids de la Clinique Saint-Jean à Bruxelles, fait le point sur l'évolution de la prise en charge des patients en surpoids et obèses.

Comment les médecins se sentent-ils, tant au niveau de leur bien-être que de leur santé, comment travaillent-ils et quels rapports entretiennent-ils avec l'argent? À l'initiative du Groupe médical d'Orval, le jdM a proposé à ses lecteurs de répondre en ligne à une enquête approfondie. 215 médecins y ont participé au début de la pandémie, en mars 2020. À l'occasion de la tenue du 20e Colloque d'Orval, ces 11, 12 et 13 mars, nous publions les principaux résultats de ce sondage.

La réforme du financement hospitalier (lire en Une) va entraîner une refonte des honoraires médicaux, une forfaitarisation accrue en biologie clinique et un financement "lié à la population" pour l'imagerie médicale.

Le Dr Gilbert Bejjani estime que l'Absym a obtenu plusieurs mesures importantes pour les médecins dans l'accord médico-mut 2022-2023 signé le 21 décembre. Le secrétaire général salue le travail de longue haleine des syndicats médicaux et invite ses confrères à soutenir leurs représentants.

Le comité Hospital & Transport Surge Capacity a demandé le mardi 30 novembre à tous les hôpitaux généraux et universitaires de supprimer obligatoirement, avec effet immédiat et pour une période de deux semaines, le programme électif, tout en préservant les soins urgents et nécessaires. Le lendemain, le comité leur permettait tout de même de continuer dans certaines conditions. Des directives contradictoires qui ne facilitent pas le travail des directions médicales.

Lors de la médico-mut du 25 octobre, une note détaillée sur les coopérations fonctionnelles - nouveau mode de financement des gardes qui débuterait officiellement le 1er juillet 2022 - a été présentée. Les syndicats médicaux estiment qu'il n'est pas opportun d'accaparer actuellement les généralistes avec ce projet.

Pas encore de grandes annonces pour réformer le secteur hospitalier, mais le ministre de la Santé publique a présenté lors du récent congrès de l'Association belge des hôpitaux le fil rouge de sa politique hospitalière. En ligne de mire l'amélioration de l'accessibilité et la fin progressive des suppléments d'honoraires.

Pour la 21e année, nous présentons les six candidats au Prix du Généraliste, co-organisé avec la SSM-J, et en collaboration avec l'UCLouvain, l'ULB et l'ULiège. Ce challenge met en compétition amicale six jeunes généralistes qui ont remis des travaux de fin d'études présentant des qualités particulièrement remarquables. Les prix des lecteurs du jdM, avec le soutien d'Amonis, et du jury de la SSM-J seront remis le 10 septembre 2022 lors d'une grande journée "jeunes médecins" organisée par la SSM-J.