Tout sur Valerie Van Peel

Les mutualités socialistes Solidaris ont fustigé ce qu'elles estiment être une méconnaissance du dossier dans le chef de la députée N-VA Valerie Van Peel, dont L'Echo annonçait qu'elle compte introduire un projet de loi pour sanctionner plus sévèrement les paiements erronés ou indus effectués par les mutuelles. Les remboursements et paiements indus, versés à un affilié ou un prestataire de soins qui n'y a pas droit ou pour un montant moindre, sont "un problème qui est déjà pris en compte", réagit le porte-parole Bruno Deblander.

Le 7 décembre 2017, a été déposée une proposition de résolution concernant l'évaluation de la loi du 28 mai 2002 relative à l'euthanasie, modifiée par la loi du 28 février 2014, par deux parlementaires CD&V, Else Van Hoof et Nathalie Muylle. Ces deux dames viennent d'être rejointes par leur collègue NVA Valerie Van Peel. L'on voudrait croire aux bonnes intentions de nos représentantes : nulle question en effet de nier la large assise politique et sociale dont bénéfice la dépénalisation de l'euthanasie, affirment-elles. Il s'agirait plutôt de veiller à l'amélioration de la loi, compte tenu notamment du rôle de pionnier joué par la Belgique dans cette question éthique. Formidable !

Disposer d'un point de contact unique pour signaler des cas présumés de prescription inappropriée, c'est l'une des dernières propositions de la N-VA. " Il faut ôter les pommes pourries " du panier, estime la députée fédérale Valerie Van Peel, auteure de la résolution.