Tout sur Université de Cambridge

Poursuivre une activité physique régulière et surtout en démarrer une permet de réduire le risque de décès prématuré et d'augmenter son espérance de vie, indépendamment de l'âge, de l'état de santé et du niveau antérieur d'activité physique.

Des chercheurs britanniques ont découvert que le calcium joue un rôle clé dans le développement de la maladie de Parkinson. Il influence la façon dont l'alpha-synucléine interagit avec les vésicules synaptiques. En excès dans le cerveau, il entraîne la formation de grappes toxiques caractéristiques de la maladie.

Quelles sont les caractéristiques des activités bénéfiques à la personne âgée sur les plans de la cognition, du bien-être et de la qualité de vie ?

Surprenant, cet axe de recherche est pourtant bien réel et il pourrait permettre de développer une nouvelle méthode de dépistage précoce de cette maladie. Les résultats d'une expérience menée à l'Institut Curie confirment le bien-fondé de cette piste.