Tout sur Uliège

Le nouveau ministre des Affaires sociales et de la Santé publique est dans une situation totalement inédite. Frank Vandenbroucke entre en fonction dans une conjoncture sanitaire particulièrement grave et complexe. Le corps médical et la population belge sont impatients de connaître ses premières décisions.

Le Prix du généraliste a été décerné ce samedi 3 octobre aux docteurs Pauline Doucelance (UCLouvain), Martin Fossi Tamgno (ULiège) et Yasmine Reddah (ULB) pour l'excellence de leurs travaux de fin d'études (TFE).

Le Prix du généraliste a été décerné ce samedi 3 octobre aux docteurs Pauline Doucelance (UCLouvain), Martin Fossi Tamgno (ULiège) et Yasmine Reddah (ULB) pour l'excellence de leurs travaux de fin d'études (TFE).

La SSMG, la SSM-J et le jdM convient les jeunes généralistes à participer le 3 octobre à une grande journée qui leur est spécialement consacrée et à assister à la remise du Prix du généraliste, récompense qui couronne les meilleurs TFE de l'année académique.

La première épreuve de l'édition 2020 de l'examen d'entrée aux études en médecine et en dentisterie en Fédération Wallonie-Bruxelles s'est tenue le vendredi 28 août. En raison du Covid-19, l'examen d'entrée a été décentralisé.

Un ensemble de personnalités issues de la société civile demande la mise sur pied "urgente de nouveaux groupes de travail qui puissent enfin proposer des mesures scientifiquement prouvées efficaces, proportionnées au regard des autres problèmes de société et de santé publique, sans effets collatéraux néfastes et dans le respect de l'état de droit, de la démocratie et des libertés individuelles". La lettre ouverte peut être signée sous forme de pétition à l'adresse : belgiumbeyondcovid.be.

La première épreuve de l'édition 2020 de l'examen d'entrée aux études en médecine et en dentisterie en Fédération Wallonie-Bruxelles s'est tenue le vendredi 28 aout. En raison du Covid-19, l'examen d'entrée a été décentralisé.

Dans Trois mois qui ont changé le monde (Texquis), le philosophe Drieu Godefridi publie ses réflexions au jour le jour sur la crise du Covid-19. Un journal de bord sur nos sociétés ébranlées par ce virus venu de Chine. " Il est urgent que chacun retrouve son calme et sa capacité à raisonner de façon critique, par soi-même, en sélectionnant ses sources d'information et se tenant soigneusement à distance des marchands de peur ", écrit-il.

Neurosciences Les analyses multivariées en IRMf représentent un outil privilégié pour étudier la cognition, tandis que la nouvelle génération de scanners autorise désormais une résolution spatiale infra-millimétrique au niveau cérébral.

Depuis plusieurs années l'approche pédagogique utilisée lors de la formation des étudiants en médecine est progressivement passée d'une approche par objectifs à une approche par compétences. Cette métamorphose pédagogique nécessite une réelle implication de l'étudiant. Dans cette évolution, le paradigme de l'auto-évaluation des compétences occupe une place de plus en plus importante. De nombreuses publications de pédagogie médicale ont exploré ce paradigme, mais très peu l'ont abordé du point de vue de l'apprenant.

Face à la crise sanitaire Covid, il nous a manqué un Plan d'urgence anti-pandémique global et une stratégie cohérente. Malgré plusieurs tentatives de plans de lutte éparses, notamment pendant la crise influenza en 2006, ce plan n'existe toujours pas dans notre pays. Il pourrait permettre de mettre en place en quelques jours une structure préétablie avec, à la tête de " l'armée sanitaire ", un seul porte-parole. Un chef qui parle d'une seule voix.

De la naissance du concept de perturbateurs endocriniens à leur définition et à l'étude de leurs effets sur la santé, la Pr Corinne Charlier (ULiège) a fait le tour de la question lors du 10e Congrès de médecine et nutrition de la Société belge des médecins nutritionnistes.

" Les concepts de prévention des infections et de contrôle des infections sont absolument nécessaires dans toutes les formations de médecine et de soins, même chez les médecins. Il faut beaucoup plus d'espace, d'attention et de compréhension pour ceux-ci : cela doit faire partie de la culture de soins. "

Selon une étude menée par une équipe de l'ULiège et de la VUB, les sauropodes, les plus grands dinosaures ayant vécu sur Terre, ont aussi développé des maladies osseuses comme des cancers. Cette découverte pourrait inciter chercheurs et médecins à recourir davantage à l'histologie osseuse afin de mieux caractériser les pathologies.

NEUROSCIENCES Mécanisme de récupération mnésique décontextualisé et relativement automatique, la familiarité est au centre de travaux de l'équipe Vieillissement pathologique et mémoire de l'ULiège. En point de mire : la maladie d'Alzheimer et l'amnésie.

PNEUMOLOGIE La recherche sur le système immunitaire du poumon progresse. Des chercheurs liégeois ont découvert qu'il existe deux sous-populations de macrophages interstitiels très distinctes et ils ont mis le doigt sur des précurseurs locaux. Voilà qui pourrait contribuer à mieux cibler des maladies respiratoires, telles que l'asthme.

Le Prix du Généraliste a été remis ce samedi au Drs Elsa Lebovic (ULiège) et Constance de Montpellier d'Annevoie (UCL) pour récompenser la qualité de leurs travaux de fin d'étude. Les participants au congrès jeunes médecins de la SSM-J ont réservé une écoute attentive et enthousiaste aux lauréates.

INFECTIOLOGIE Une équipe de l'Université de Liège a découvert qu'un médicament antiplaquettaire, régulièrement prescrit pour traiter les maladies coronaires, le syndrome coronaire et l'infarctus, peut aussi agir en tant qu'antibiotique puissant. C'est une avancée considérable dans la lutte contre les infections par des bactéries Gram-positives résistantes aux antibiotiques.

De tous temps les médecins ont tenté de soigner au mieux leurs patients avec les outils disponibles. Pourtant au cours des quarante dernières années et sur fond de crise identitaire sociétale, le mouvement de " surmédicalisation " a vu le jour. Celui-ci dénonce les abus de la médecine moderne et de l'industrie pharmaceutique. En réponse à ce constat, le concept de prévention quaternaire tente de guider médecins et patients vers une médecine plus mature et plus éthique.