Tout sur UCLouvain

Comment les pharmaciens appréhendent-ils la précarité des patients? Juliette Lagreula, pharmacienne hospitalière, actuellement en troisième année de doctorat à l'UCLouvain où elle s'intéresse aux antipsychotiques utilisés dans la schizophrénie, réagit à quelques questions de notre enquête.

Une étude menée par l'UCLouvain et la VUB montre que l'utilisation des services numériques essentiels a progressé en Belgique en 2020. Toutefois des disparités persistent et les services de santé connaissent une augmentation moins importante.

Près de 40% des Belges pensent que les vaccins peuvent provoquer des maladies contre lesquelles ils doivent s'immuniser et plus de la moitié estiment qu'il est difficile de différencier des informations fiables d'informations commerciales sur la vaccination. C'est le résultat d'une enquête européenne sur la littératie en santé dont le volet vaccination en a été inféré. L'enquête a été menée conjointement par l'UCLouvain et les Mutualités libres.

Une étude menée à l'UCLouvain montre que les troubles du sommeil jouent un rôle déterminant dans l'apparition simultanée d'une dépression et d'une anxiété généralisée. Elle invite à considérer ces troubles comme une cible thérapeutique tant dans le traitement que la prévention de la présence conjointe des deux pathologies.

Des scientifiques UCLouvain ont lancé une vaste étude sur l'éco-anxiété, définie comme "l'appréhension et les inquiétudes quant à l'étendue potentielle des impacts du changement climatique et à l'incertitude de leur nature spécifique, de leur calendrier et de leur localisation précise". 2.080 participants francophones, issus de huit pays d'Europe, dont la Belgique, et d'Afrique ont répondu à une enquête en ligne sur ce sujet.

Akkermansia muciniphila est la première bactérie de nouvelle génération entraînant des effets positifs sur la santé humaine à être approuvée par l'EFSA (Autorité européenne de sécurité des aliments). Elle sera commercialisée sous forme d'un complément alimentaire en 2022.

Des chercheurs louvanistes ont identifié des segments déstructurés, encore inexplorés à ce jour, dans des lipoprotéines. En forme de "spaghetti mou", ces segments s'avèrent essentiels à la vie des bactéries. Cette découverte de recherche fondamentale offre des perspectives à long terme en matière de lutte contre l'antibiorésistance des bactéries.

Le 20e prix du Généraliste a été décerné ce samedi 4 septembre aux docteurs Armelle Djoumbi (ULB) et Charline Bronchain (UCLouvain) pour leurs excellents travaux de fin d'études consacrés à la prise en charge des mutilations génitales féminines en médecine générale et à l'accompagnement par les médecins généralistes des patients ayant eu recours à une chirurgie bariatrique. Ces deux travaux remarquables ont obtenu les suffrages des lecteurs du journal du Médecin et du jury de la SSM-J.

Les Cliniques universitaires St-Luc, la Fondation St-Luc, l'UCLouvain et le Sofina Covid Solidarity Fund lance Hygieia. Ce projet vise à répondre aux défis de la pandémie de Covid-19 mais également à d'autres situations de type pandémique ou maladies complexes non-infectieuses. Soutenu à la hauteur de 2.700.000 euros par le mécénat d'entreprise, Hygieia s'appuie sur la médecine des systèmes et les potentialités gigantesques de l'IA (intelligence artificielle).

Le 20e prix du Généraliste a été décerné ce samedi 4 septembre aux docteurs Armelle Djoumbi (ULB) et Charline Bronchain (UCLouvain) pour leurs excellents travaux de fin d'études consacrés à la prise en charge des mutilations génitales féminines en médecine générale et à l'accompagnement par les médecins généralistes des patients ayant eu recours à une chirurgie bariatrique. Ces deux travaux remarquables ont obtenu les suffrages des lecteurs du journal du Médecin et du jury de la SSM-J.

En raison de la prévalence croissante de l'obésité, la chirurgie bariatrique est devenue une option thérapeutique efficace, entraînant une perte pondérale importante et une diminution des comorbidités associées. Cette intervention est un acte thérapeutique invasif, induisant des transformations rapides tant corporelles que psychologiques et nécessitant une discipline post-opératoire sérieuse.

Dès aujourd'hui et ce jusqu'au 31 juillet, vous pouvez voter en ligne sur www.lejournaldumedecin.com pour le travail de fin d'études qui aura le plus retenu votre attention. La remise du Prix des lecteurs et du Prix de la SSM-J aura lieu le samedi 4 septembre lors d'une grande journée réservée aux jeunes médecins généralistes (jusqu'à dix ans d'installation).

Les néerlandophones sont nettement plus enclins à la vaccination que les francophones. Si 71% des non-vaccinés du nord du pays sont favorables au vaccin contre le Covid-19, ils ne sont que 51% à l'être à Bruxelles et en Wallonie. A l'inverse, 38% des francophones refusent d'être vaccinés, contre seulement 20% des Flamands, selon le trentième rapport du baromètre de la motivation mis au point par l'UGent, l'UCLouvain et l'ULB, relayé vendredi par le journal Le Soir et les quotidiens Sudpresse.

"Sur l'année 2020, on dénombre 17% de décès en plus que sur la moyenne des années 2016-2019, soit le niveau de surmortalité le plus élevé observé depuis la Seconde Guerre mondiale", expliquent Thierry Eggerickx et Yohann Doignon, démographes de l' UCLouvain. Soit un an de perte d'espérance de vie, sans doute du jamais vu dans l'histoire en dehors d'une période de guerre.

Pour les chercheurs de l'UCLouvain, un an après le déclenchement du plan d'urgence hospitalier (PUH) le 14 mars, les bonnes nouvelles ne manquent pas. Mais les variations permanentes du virus doivent être monitorées, car elles peuvent représenter un péril supplémentaire. La pandémie a déjà occasionné une surmortalité de 17% en un an.

La porte de sortie de la crise que nous vivons, c'est une vaccination rapide, ont estimé une dizaine d'experts rassemblés virtuellement par l'université catholique de Louvain (UCLouvain), mardi.