Tout sur Tedros Adhanom Ghebreyesus

Le premier rapport mondial de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) sur l'état septique indique que les efforts déployés pour faire face aux millions de décès et des handicaps imputables à cette affection sont entravés par de graves lacunes en matière de connaissances. L'état septique est à l'origine de 11 millions de décès et entraîne un handicap chez des millions de personnes.

Le premier rapport mondial de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) sur l'état septique indique que les efforts déployés pour faire face aux millions de décès et des handicaps imputables à cette affection sont entravés par de graves lacunes en matière de connaissances. L'état septique est à l'origine de 11 millions de décès et entraîne un handicap chez des millions de personnes.

ESANTÉ L'Organisation mondiale de la santé (OMS) s'intéresse également à l'utilisation des technologies numériques pour répondre aux besoins de la santé publique mondiale. Au début de l'année, l'OMS a créé son premier département de santé numérique, qui vient de définir une feuille de route pour faire avancer cet écosystème particulier.

L'agence de santé des Nations unies a recensé 51 nouveaux produits antibactériens en développement clinique pour traiter les agents pathogènes prioritaires résistants aux antibiotiques, de même que pour la tuberculose et l'infection diarrhéique parfois mortelle due au Clostridium difficile. Mais, parmi tous ces candidats médicaments, "huit seulement sont des traitements innovants" susceptibles de valoriser l'actuel arsenal de traitements antibiotiques, déplore l'OMS dans un communiqué.