Tout sur Tedros Adhanom Ghebreyesus

Un accord a été signé à New-York entre Elio Di Rupo, ministre-président wallon et le le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, directeur-général de l'OMS. Cet accord cadre pose les fondations d'une nouvelle coopération entre l'OMS et la Wallonie. Il vise à renforcer les systèmes de soins de santé dans les pays prioritaires de la coopération internationale de la Wallonie en Afrique.

Comme nous l'annoncions en début de mois, l'honoraire de vaccination Covid-19 de 15,5 euros, considéré comme peanuts, a été remplacé par un honoraire de visite ou de consultation. C'est désormais officiellement annoncé par l'Inami. Il y a cependant certaines conditions: qu'il s'agisse d'un acte qui sorte du cadre d'une campagne comme celle menée cet automne. Pour celle-ci, les centres de vaccination restent...au centre du jeu.

Second mandat de Tedros Adhanom Ghebreyesus, grande ambition mondiale, meilleure préparation à une pandémie à venir, moins de financement privés: la 75e Assemblée mondiale (AM) de l'OMS était riche d'enseignements... Mais attention à l'excès de confiance.

La Chine censure mercredi les propos du patron de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), après qu'il a publiquement critiqué la politique zéro Covid prônée par les dirigeants communistes. Le pays asiatique, aux prises avec une flambée épidémique, continue d'imposer confinements et quarantaines dès l'apparition de quelques cas.

Durant le sixième sommet Europe-Afrique qui s'est tenu du 14 au 18 février 2022, des partenariats ont été proposés pour créer de systèmes de santé résilients et inclusifs, afin de pouvoir offrir une couverture universelle en santé et se préparer à de futures pandémies. Au terme de cette semaine, six pays ont été choisis par l'OMS pour créer leur propre vaccin à ARN messager. Il s'agit de l'Afrique du Sud, de l''Égypte, du Kenya, du Nigeria, du Sénégal et de la Tunisie.

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a débloqué jeudi 3,5 millions de dollars (3,1 millions d'euros) de son fonds d'urgence pour acheter des dispositifs médicaux d'urgence et les acheminer vers l'Ukraine, a indiqué son directeur général Tedros Adhanom Ghebreyesus dans un communiqué. Il s'est dit très préoccupé par la santé de la population ukrainienne après l'invasion russe du pays.

L'Organisation mondiale de la santé a dévoilé mardi la première stratégie mondiale contre la méningite, avec pour objectif d'éliminer d'ici à 2030 les épidémies de méningite bactérienne qui tuent environ 250.000 personnes chaque année dans le monde.

Le premier rapport mondial de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) sur l'état septique indique que les efforts déployés pour faire face aux millions de décès et des handicaps imputables à cette affection sont entravés par de graves lacunes en matière de connaissances. L'état septique est à l'origine de 11 millions de décès et entraîne un handicap chez des millions de personnes.

Le premier rapport mondial de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) sur l'état septique indique que les efforts déployés pour faire face aux millions de décès et des handicaps imputables à cette affection sont entravés par de graves lacunes en matière de connaissances. L'état septique est à l'origine de 11 millions de décès et entraîne un handicap chez des millions de personnes.

ESANTÉ L'Organisation mondiale de la santé (OMS) s'intéresse également à l'utilisation des technologies numériques pour répondre aux besoins de la santé publique mondiale. Au début de l'année, l'OMS a créé son premier département de santé numérique, qui vient de définir une feuille de route pour faire avancer cet écosystème particulier.

L'agence de santé des Nations unies a recensé 51 nouveaux produits antibactériens en développement clinique pour traiter les agents pathogènes prioritaires résistants aux antibiotiques, de même que pour la tuberculose et l'infection diarrhéique parfois mortelle due au Clostridium difficile. Mais, parmi tous ces candidats médicaments, "huit seulement sont des traitements innovants" susceptibles de valoriser l'actuel arsenal de traitements antibiotiques, déplore l'OMS dans un communiqué.