Tout sur Russie

Spectaculaire exposition à la gare de Liège, dans une ville qui célèbre Napoléon Bonaparte, mort voici deux siècles, son libérateur de l'emprise - et pas l'empire - germanique...

Au Bonnefanten Museum de Maastricht - connu notamment pour ses collections de sculpture d'art mosan médiéval -, loin d'être primitive, l'oeuvre de l'artiste flamande Berlinde De Bruyckere est présentée ; laquelle fait montre à son tour d'une religiosité... contemporaine.

A la Maison de l'Histoire européenne de Bruxelles, "Fake or Real" explore l'histoire du faux... pour de vrai.

Oeuvre tardive de Walter Kempowski, "Schuss?" décrit le sort et les comportements d'un agrégat de vies humaines tentant de survivre dans un Reich à l'agonie et sous la menace vengeresse des soviétiques.

Photographe d'architecture depuis près de 65 ans, le Dr Marc Rappel, neurologue et psychiatre, a reçu à 13 ans son premier appareil photo, un Brownie Hawkeye Kodak en bakélite noire. Il n'a depuis pas cessé de viser, cliquer et cadrer son... cadre de vie architectural ; un travail qu'il a présenté il y a quelques mois à peine lors d'une exposition à la galerie Verhaeren de Watermael-Boisfort.

Greta Thunberg et Anuna de Wever n'auraient pas osé l'imaginer même dans leurs pires cauchemars : tandis que nous polluons tant et plus notre planète bleue, un véritable dépotoir s'accumule en outre dans l'espace loin au-dessus de nos têtes. On trouve en effet en orbite autour de la Terre quelque deux mille satellites opérationnels, mais aussi plus d'un million de (débris de) dispositifs devenus obsolètes !

BANDES DESSINÉES Adaptation, imitation et invention, trois façons de raconter pour autant d'albums bédés...

Par deux fois cette nuit, la Clinique André Renard (Herstal) a été attaquée par des pirates informatiques, vraisemblablement originaires de Russie. Le service informatique a rapidement débranché les machines infectées. Le plan Mash a été déclenché. " Aucune donnée des patients n'a quitté l'hôpital ", rassure Marc Delforge, directeur informatique.

Le contraceptif oral combiné Estelle, développé par Mithra, se rapproche de sa mise sur le marché. La troisième phase de l'étude clinique du médicament vient en effet de s'achever aux Etats-Unis et au Canada, annonce mercredi la société liégeoise spécialisée dans la santé féminine. Les résultats préliminaires sont attendus au premier semestre 2019, alors qu'ils se sont déjà avérés positifs sur les essais menés en Europe et en Russie.

Prendre un selfie est-il dangereux ? En soi non mais certains comportements humains qui accompagne cette pratique et certains endroits le sont plus que d'autres. Selon des chercheurs indiens, les accidents mortels dus à la prise de selfies sont devenus un problème émergent et sont même de plus en plus fréquents.

Le célèbre New England Journal of Medicine a récemment relaté deux cas d'infection par un ver, l'un se déplaçant sous la peau du visage d'une femme russe, l'autre dans les vertèbres d'une femme française. Ces deux cas auraient pu virer au drame. Heureusement, il n'en a rien été. Opérées, les deux patientes ont pu se rétablir.

Des milliers de délégués:chercheurs, militants, activistes et personnes atteintes par le virus mortel-se sont réunis pour une conférence de cinq jours, alors qu'un relâchement dans la prévention, conjugué à une baisse des financements internationaux, fait craindre un rebond du VIH.

Appelée " syndrome de résignation ", cette étrange maladie n'existerait apparemment qu'en Suède, chez les jeunes réfugiés. Le plus souvent menacés d'expulsion, ils tombent dans un état végétatif semi-comateux, une sorte de catatonie, qui peut parfois durer plusieurs années et qui constitue une forme de protection. Ils ressemblent à Blanche-Neige et, comme elle, ils peuvent heureusement " revenir au monde ".

ETRANGER : Des médecins cubains exerçaient fin 2016 dans 62 pays du monde, constituant pour l'île communiste la première source de devises, devant le tourisme, selon les chiffres officiels publiées lundi, rapporte Trends-Tendance. Ce dans un rapport de 11 à 2,8 milliards de dollars en 2016.

Au moins 814 soignants ont été tués en 6 ans en Syrie, depuis le début de la guerre en mars 2011, selon une nouvelle étude, publiée mercredi dans The Lancet. Selon la même source, les structures de soin sont devenues des cibles systématiques du gouvernement syrien et de son allié russe, avec une nette intensification des attaques en 2016. L'an dernier, 199 offensives contre des établissements sanitaires ont eu lieu, contre 91 en 2012, ce qui fait de 2016 "l'année la plus dangereuse à ce jour pour les professionnels de santé en Syrie", selon le Dr Samer Jabbour de l'Université américaine de Beyrouth, l'un des auteurs de l'étude.