Tout sur Risk Management Group

REMBOURSEMENT L'Inami rembourse désormais deux types de tests : moléculaires (PCR) et antigènes. Le remboursement des tests sérologiques (détection d'anticorps) attendra quant à lui la publication prochaine de l'arrêté royal contenant les conditions de remboursement au Moniteur belge. Les montants incluent tous les frais liés au test, et pour rappel, il n'y a aucune part à charge du patient.

L'Inami rembourse désormais deux types de tests : moléculaires (PCR) et antigènes. Le remboursement des tests sérologiques (détection d'anticorps) attendra quant à lui la publication prochaine de l'arrêté royal contenant les conditions de remboursement au Moniteur belge. Les montants incluent tous les frais liés au test, et pour rappel, il n'y a aucune part à charge du patient.

Le cabinet De Backer annonce que ces derniers jours, plus de 3,6 millions de masques chirurgicaux ont été commandés et pas moins de 12,3 millions de masques chirurgicaux ont été distribués aux hôpitaux et aux prestataires de soins. " A côté, 80.000 masques FFP2 et plus de 5,3 millions de paires de gants ont été distribués sur le terrain. "

" Tous les hôpitaux sont tenus, en fonction de leur capacité, d'accueillir les patients Covid-19 suivant le principe de subsidiarité. Les malades ne sont donc pas concentrés et chacun agit conformément à son niveau, mais les cas ne sont pas non plus éparpillés. Au sein des hôpitaux, chacun continue tant qu'il en est capable. "

La semaine dernière, un groupe d'experts et d'autorités publiques a préparé un premier "plan d'augmentation de capacité qui devrait permettre une organisation coordonnée, adéquate et efficace de la capacité de traitement dans les hôpitaux belges", rapporte Le Soir ce jeudi. Huit hôpitaux universitaires doivent se mettre en ordre de marche. Ce plan d'augmentation de capacité est signé par le Risk management group, les experts qui conseillent les politiques pour la gestion de l'épidémie.

Les cercles de MG, wallons, bruxellois et flamands se sont mobilisés avec les syndicats pour obtenir des autorités régionales l'organisation d'une rencontre pour discuter de la prise en charge du Covid-19. Le Collège de la médecine générale formule plusieurs exigences auprès des autorités.