Tout sur RGPD

Le Groupement belge des omnipraticiens (GBO), qui représente majoritairement les MG francophones, a travaillé à un nouveau site internet pour s'adapter aux nouveaux outils de communication et le mettre en conformité avec le RGPD.

CONSENTEMENT La recherche scientifique utilisant du matériel physique et des données humaines prend chaque jour de l'ampleur et implique aujourd'hui des équipes de recherche multidisciplinaires. Ce type de recherches nécessite des giga-banques de données, provenant de plusieurs catégories sociales et collectées sur une longue période. En outre, les études peuvent être amenées à évoluer avec le temps ou engendrer de nouveaux projets. Comment obtenir l'accord du patient/participant ? Voilà le sujet de cet article.

RECHERCHE Lorsque le RGPD (ou règlement général sur la protection des données) est entré en vigueur en mai 2018, la mesure avait été présentée comme un barrage bienveillant contre les abus liés au partage sauvage des données. Malheureusement, cette nouvelle réglementation entrave sévèrement le travail de groupes internationaux de recherche.

ESANTÉ Pour le Conseil national de l'Ordre des médecins, il est évident que " le développement de l'e-santé amène à considérer le bénéfice de l'intégration des actes de télémédecine, dont la téléconsultation, dans le système belge des soins de santé ". Mais cette intégration " suscite des questions portant notamment sur la qualité des soins, le bien-être des patients, les critères technologiques et fonctionnels, le cadre juridique, la rémunération des prestataires, le remboursement des soins et les règles de bonne conduite ".

DÉONTOLOGIE Le Conseil national de l'Ordre des médecins a émis des lignes directrices pour les médecins concernant le Règlement général sur la protection des données (RGPD). Le médecin individuel est appelé à la vigilance quant aux possibles " fuites " mais sa pratique n'est pas fondamentalement modifiée. On attend de l'UE de nouvelles directives plus précises quant aux obligations des médecins.