Tout sur PMG

GBO : Les patients aux urgences de moins en moins référés par les MG

Les relations et la coordination entre les postes de garde en médecine générale et les Urgences hospitalières ne coulent pas de source. L'Observatoire bruxellois du social et de la santé a enquêté (lire jdM n°2599). Dans cette deuxième partie de notre interview, le Dr Paul De Munck et Jean-Noël Godin, respectivement président et directeur du GBO commentent, notamment, cette enquête.

" Les honoraires de disponibilité appartiennent aux médecins "

Pour l'Absym, le financement des postes de garde de médecine générale (PMG), et a fortiori les coûts liés aux employés qui y travaillent ainsi que les charges sociales y afférentes, ne peut en aucun cas provenir du budget alloué aux honoraires de disponibilité des médecins. L'AGEF propose d'aller chercher le soutien financier des autorités locales. Une source d'inspiration pour les autres cercles de MG.

David Weytsman (MR): " L'accès aux soins a été favorisé "

David Weytsman, député bruxellois, détaille pour le jdM le programme santé du Mouvement réformateur. Pour lui, le bilan du gouvernement Michel est largement positif : l'accès aux soins de santé a été favorisé notamment avec le tiers-payant obligatoire chez le MG, la diminution du prix de 4.000 médicaments et un travail sur la transparence des soins. Il pointe aussi la baisse des coûts du transport urgent et le démarrage de la mise en réseau des hôpitaux ainsi que le remboursement forfaitaire pour les interventions à basse variabilité. Côté remboursement de nouvelles thérapies, M. Weytsman pointe un meilleur remboursement de l'oncofreezing, de la détection de la trisomie 21, de l'immunothérapie du cancer du poumon, des traitements de l'hépatite C, du traitement du VIH à titre préventif ainsi que le remboursement de huit séances de soins psychologiques en 1ère ligne.

PMG : le GBO veut équité, stabilité et pérennité

Le GBO appuie le communiqué du FAGW sur les postes médicaux de garde (PMG). La formule fonctionne, elle diminue la pénibilité et devrait donc rendre la médecine générale plus attractive dans les communes en pénurie. Misons sur ce système plutôt qu'une garde organisée par les médecins de terrain à leurs frais. Puisque c'est une obligation légale, l'Etat doit la financer. Les transferts sud-nord avantageant la Flandre doivent être objectivés.

Gardes MG : la grogne monte

Éternelle pierre d'achoppement en médecine générale, la garde continue d'inquiéter et de susciter de la grogne. Il y a peu, les conventions (c'est-à-dire les budgets) ont été " proposées " par l'Inami aux différents Postes médicaux de garde (PMG). Deux réunions d'explication ont eu lieu avec les coordinateurs de PMG. Mais ceux-ci ont l'impression de devoir signer le couteau sous la gorge. Par ailleurs, la Wallonie, financièrement vertueuse, paierait, en matière de garde de semaine, pour une Flandre qui privilégie un outsourcing coûteux en matière de transport du médecin de garde avec chauffeur...

Postes de garde: ce qui a bougé en 2018

Depuis le gel du financement des postes médicaux de garde (PMG) en 2015, la garde peine à se développer. Un fait particulièrement criant dans les zones en pénurie de médecins généralistes, à l'instar de la province de Luxembourg. Pourtant, en 2017, Maggie De Block lance un plan de réforme de la garde basé sur un cluster de 300.000 habitants qui organise coordination, accueil, visites à domicile et visites de nuit. Les médecins de famille trouvent depuis la parade et arrivent à développer des solutions du nord au sud du pays, sans oublier Bruxelles.

Article du magazine

Médecins en formation : témoignez sur Lesendocs.be !

Un site internet, www.lesendocs.be, démarre ce vendredi pour aider les assistants en médecine générale et en médecine spécialisée à témoigner des difficultés qu'ils rencontrent lors de leur stage hospitalier ou en ambulatoire. L'anonymat leur est garanti. Le site est également ouvert aux maîtres de stage. Le GBO, qui encadre l'initiative, veut faire avancer la cause des médecins en formation en évitant tout règlement de compte. Il a donc pris toutes les précautions juridiques.