Tout sur Pierre Oswald

" Nous sous sommes mis sur le pied de guerre le 12 mars lorsque nous nous sommes rendu compte que les patients psychiatriques que nous allions référer pour des problèmes somatiques vers des hôpitaux généraux allaient nous être renvoyés. "

"Nous sous sommes mis sur le pied de guerre le 12 mars lorsque nous nous sommes rendu compte que les patients psychiatriques que nous allions référer pour des problèmes somatiques vers des hôpitaux généraux allaient nous être renvoyés. "