Tout sur Philippe Lambert

Selon les projections actuelles, la moitié de la population mondiale, tous âges confondus, sera myope en 2050. Chiffre impressionnant qui pousse certains à parler improprement de croissance exponentielle, voire d'épidémie. Le fait est que le phénomène présente une accélération sévère depuis une quinzaine d'années.

Comme nous l'évoquions la semaine dernière, le cerveau a ses raisons que la raison ne connaît pas. Dans un livre publié récemment(1), Mathias Pessiglione, directeur de recherche à l'Inserm, responsable du Laboratoire Motivation, Cerveau et Comportement à l'ICM (Paris), explique pourquoi nombre de nos décisions ont une part d'irrationalité. Second aperçu.

Les troubles anxieux touchent environ 10% des enfants. Quels en sont les soubassements étiologiques? La réponse se trouve au confluent de facteurs biologiques, psychologiques et sociaux.

L'émergence successive de différentes catégories de peurs balise le développement psychique de l'enfant. Parfois cependant, persistantes ou exacerbées, certaines de ces peurs tracent le sillon de l'anxiété pathologique.

Mal connue et même coiffée de mystère, l'endométriose, dont nous avons dressé le profil dans notre précédent numéro, est au centre d'un foisonnement d'hypothèses.

Gynécologie Caractérisée par la présence de tissu endométrial en dehors de la cavité utérine, l'endométriose demeure mal connue. Touchant de nombreuses femmes en âge de procréer, elle constitue une source potentielle de douleurs et d'infertilité.

Le plus souvent, nous agissons en nous reposant sur des procédures automatisées, des habiletés cognitives " surapprises " largement inconscientes. De la sorte, nous pouvons focaliser notre attention sur d'autres cibles - en particulier sur ce qui peut être perçu comme complexe, nouveau ou dangereux. C'est à ce stade qu'interviennent les " fonctions exécutives ", ensemble de processus cognitifs de haut niveau qui nous permettent de nous adapter à notre environnement lorsque les routines d'action ne peuvent suffire.

Pour la 21e année, nous présentons les six candidats au Prix du Généraliste, co-organisé avec la SSM-J, et en collaboration avec l'UCLouvain, l'ULB et l'ULiège. Ce challenge met en compétition amicale six jeunes généralistes qui ont remis des travaux de fin d'études présentant des qualités particulièrement remarquables. Les prix des lecteurs du jdM, avec le soutien d'Amonis, et du jury de la SSM-J seront remis le 10 septembre 2022 lors d'une grande journée "jeunes médecins" organisée par la SSM-J.

Enquête

Joindre l'utile à l'agréable lors de croisières de qualité vers des destinations fascinantes. C'est l'objectif de "Travel & Learn", une initiative du journal du Médecin. Êtes-vous prêt pour cette aventure?

Votre avis compte !