Tout sur Philippe Douste-Blazy

L'Organisation mondiale de la Santé (OMS) a désigné mercredi les trois candidats qui tenteront en mai d'obtenir le poste de Directeur général de cette puissante agence de l'ONU, éliminant au passage l'ancien ministre français Philippe Douste-Blazy, qui était soutenu par les autorités françaises. Un camouflet pour la France. Sous l'égide du Dr Margaret Chan, l'OMS a été accusée d'inaction face au virus Ebola et de manque de transparence.