Tout sur Pays-Bas

Lutter contre la toxicomanie par la réduction des risques

LIRE L'ouvrage piloté par Patrick Aeberhard, Pierre-Olivier Chaumet et Bertrand Lebeau Lebovici fait le point sur le rôle des ONG dans la prise en charge des toxicomanes en France au début des années 90. Le paradigme de la " réduction des risques ", qui connaît actuellement un grand engouement, naît de cet engagement1.

Deux pharmaciens sur trois veulent administrer des vaccins

L'administration de vaccins, notamment contre la grippe, est perçue par 62% des pharmaciens comme pouvant faire partie de leurs tâches. Ils veulent également savoir pour quelle indication un médicament spécifique est prescrit par le médecin. Ils estiment également qu'ils devraient avoir un droit de regard sur les analyses de sang de leurs patients. Pour sa part, l'Absym considère que le médecin devrait pouvoir à l'avenir décider de déléguer certaines tâches à d'autres professionnels. S'ils sont sont bien formés.

Deux pharmaciens sur trois veulent administrer des vaccins

L'administration de vaccins, notamment contre la grippe, est perçue par 62% des pharmaciens comme pouvant faire partie de leurs tâches. Ils veulent également savoir pour quelle indication un médicament spécifique est prescrit par le médecin. Ils estiment également qu'ils devraient avoir un droit de regard sur les analyses de sang de leurs patients. Pour sa part, l'Absym considère que le médecin devrait pouvoir à l'avenir décider de déléguer certaines tâches à d'autres professionnels. S'ils sont bien formés.

Accro à l'adrénaline

La série de cet été vous emmènera à la rencontre de médecins confrontés à des situations extrêmes. Témoignages d'interventions hors du commun, en montagne, en mer ou ailleurs. Pour poursuivre cette séquence, le journal du Médecin a interviewé le Dr Leonieke Vlaanderen, médecin urgentiste néerlandaise, qui travaille actuellement sur le bateau de sauvetage du Royal National Lifeboat Institute de Grande- Bretagne (RNLI) ainsi qu'à bord de l'hélicoptère médical de Brighton.

Accro à l'adréaline

La série de cet été vous emmène à la rencontre de médecins confrontés à des situations extrêmes. Témoignages d'interventions hors du commun, en montagne, en mer ou ailleurs. Cette semaine, le journal du Médecin a interviewé le Dr Leonieke Vlaanderen, médecin urgentiste néerlandaise, qui travaille actuellement sur le bateau de sauvetage du Royal National Lifeboat Institute de Grande-Bretagne (RNLI) ainsi qu'à bord de l'hélicoptère médical de Brighton.

Le rendement à petit risque

FINANCE Il n'y a pas de miracles dans le monde des placements : le revenu total dépend largement des risques pris. Pourtant, certains sont objectivement faibles... et procurent parfois des plus-values inespérées.

Pédiatrie en Belgique : état des lieux

A l'occasion de l'assemblée générale de l'Association professionnelle belge des pédiatres fin mai, le Dr Pascal Meeus, conseiller général à l'Inami, a proposé une cartographie détaillée de la pédiatrie en Belgique. Pour la première fois, les chiffres en nombre de pédiatres actifs ETP a été affinée par sous-spécialité sur base des activités spécifiques en endoscopies digestives, bronchoscopies ou ceux qui réalisent des échos cardiaques. Le chercheur a également détaillé les variations de pratiques afin de les expliquer. Idem pour la prescription (très variable) d'antibiotiques selon les arrondissements.

Loo émissions

INTERVIEW Au Palais de Loo à Apeldoorn aux Pays-Bas, Daniel Libeskind, connu notamment pour son travail à Ground Zero (et également à Mons où il édifia le Centre de congrès), a conçu dans les jardins baroques, un autre plus actuel... Rencontre avec un artiste qui se considère autant sculpteur qu'architecte... voire accordéoniste !

Le Hollandais "voyant"

ESSAI "Le monde entier est un cactus" chantait Dutronc. Installé pour partie à Minorque dans les Baléares, le vieil écrivain n éerlandais Cees Nooteboom observe la vie de ses cactées depuis son petit bureau.

La chirurgie seule ne suffit pas

OBÉSITÉ Contrairement aux idées reçues, la chirurgie bariatrique n'est pas toujours la solution ultime pour faire maigrir certains patients (à ce sujet, (re)lire également le jdM n°2570). Dans 20 à 30% des cas, on constate une perte insuffisante de poids à l'issue de l'opération, voire une augmentation de celui-ci. Les causes de cette échec restent floues.

Au volant, la courtoisie se perd

MOBILITÉ Insultes, coups de klaxon intempestifs, talonnage et séances de pugilat en bonne et due forme : l'agressivité au volant est de plus en plus fréquente dans notre pays. Ces comportements inadaptés se multiplient en outre plus rapidement chez nous qu'ailleurs en Europe.

Une pétition européenne pour que l'UE rende obligatoire le Nutri-Score

Plusieurs associations de consommateurs européens, parmi lesquelles Test-Achats, on lancé ce lundi une pétition pour demander à la Commission européenne de rendre obligatoire le Nutri-Score. Cet étiquetage nutritionnel simplifié a fait preuve de son efficacité sur les produits alimentaires et commence à être adopté par les industriels.

Rapport KCE et réflexions linguistiques

" Sinds de oprichting in 2003 draag ik het KCE een warm hart toe", je suis très engagé avec ce centre, " it has a place in my heart" et j'aurais presque pu écrire que je le " mit voller Kraft unterstütz " mais l'allemand " liegt nicht am Herzen " de ce centre fédéral.

Concentration des thérapies chirurgicales dans un petit nombre d'institutions de soins

L'année 2018 a connu de nombreuses réunions consacrées à la concentration des activités chirurgicales concernant les cancers de l'oesophage et du pancréas dans un petit nombre d'institutions de soins. Le débat a été lancé, sur la forte suggestion de la ministre, au KCE qui a publié une contribution il y a deux ou trois ans déjà. La solution finalement retenue est une forme de compromis qui réserve l'activité chirurgicale pour des pathologies de l'oesophage et du pancréas, pas seulement cancéreuses d'ailleurs, à certaines institutions pour autant qu'elles effectuent un nombre minimum annuel (20 pour ce qui concerne le pancréas).

La Cour d'assises et l'euthanasie

Le 22 novembre 2018, la Chambre des mises en accusation de Gand a décidé de renvoyer trois médecins devant la Cour d'assises, estimant que des charges suffisantes existaient pour que les inculpés doivent répondre de l'incrimination d'empoisonnement. (article 397 du Code pénal : " Est qualifié d'empoisonnement le meurtre commis par le moyen de substances qui peuvent donner la mort plus ou moins promptement, de quelque manière que ces substances aient été employées ou administrées "). Il s'agit d'être extrêmement prudents par rapport à tout ce qui pourrait se dire ou s'écrire à propos de ce cas. Doit-on rappeler la présomption d'innocence dont doivent bénéficier ces trois médecins ?

Une obligation de résultat pour les psychiatres

Aux Pays-Bas, les assureurs de soins de santé lancent un plan pour payer davantage les psychiatres à mesure que leurs patients se rétablissent mieux. Il ne s'agit pas d'une obligation de moyen, mais d'une obligation de résultat. Conjuguée à l'insatisfaction que nous avons lue dans la presse l'an dernier au sujet de l'absence de données sur les résultats en psychiatrie, cette proposition semble à première vue raisonnable. A première vue seulement.

Concours de l'été: gagnez un voyage pour deux au Chili

Durant cet été, le jdM publiera quatre récits de voyage sur l'Amérique Latine. A la suite de chaque article, une question. Répondez aux quatre questions qui se trouveront dans ces éditions et vous aurez peut être la chance de vous envoler pour le continent latino américain. Cette année, tous les lecteurs peuvent participer à notre grand concours de l'été. Et si vous êtes membres du Club du journal du Médecin, vous aurez la possibilité de jouer cinq fois. Suerte!