Tout sur OMS

C'est une évidence : les espaces verts améliorent le bien-être. Une nouvelle étude parue dans The Lancet Planetary Health vient en outre de démontrer qu'ils permettent aussi d'augmenter l'espérance de vie.

ESANTÉ L'Organisation mondiale de la santé (OMS) s'intéresse également à l'utilisation des technologies numériques pour répondre aux besoins de la santé publique mondiale. Au début de l'année, l'OMS a créé son premier département de santé numérique, qui vient de définir une feuille de route pour faire avancer cet écosystème particulier.

Un deuxième vaccin va être utilisé dans la lutte contre le virus Ebola en Afrique dès la mi-octobre. En dépit de ce lancement, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) est critiquée pour sa gestion de la propagation de l'épidémie et est accusée de " rationner " le premier vaccin.

Le Belge Hans Kluge a été élu directeur régional de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) pour l'Europe, annonce mardi la ministre de la Santé publique, Maggie De Block, dans un communiqué. Ces cinq prochaines années, il collaborera avec les ministres compétents des cinquante-trois États membres pour promouvoir la santé des citoyens dans la région européenne.

Le Conseil supérieur de la santé (CSS) a mis à jour ses recommandations aux voyageurs se rendant dans des régions où sévit le virus zika. Depuis mai 2015, une épidémie de zika qui sévit au Brésil a connu une diffusion rapide vers le reste de l'Amérique latine, les Caraïbes et autres zones géographiques. A ce jour, plus de 80 pays ou territoires ont signalé des cas autochtones à l'OMS.

Poursuivre une activité physique régulière et surtout en démarrer une permet de réduire le risque de décès prématuré et d'augmenter son espérance de vie, indépendamment de l'âge, de l'état de santé et du niveau antérieur d'activité physique.

En 2018, au moins 973 attaques contre des travailleurs de la santé, des établissements de santé, des transports sanitaires et des patients ont eu lieu dans 23 pays en conflit. C'est ce qu'annonce un rapport intitulé " Impunity remains : 2018, Attacks on Health Care in 23 Countries in Conflict "1. Le nombre d'attaques documentées représente une augmentation significative par rapport à 2017 où 701 attaques dans 23 pays avaient été répertoriées.

En 2018, au moins 973 attaques contre des travailleurs de la santé, des établissements de santé, des transports sanitaires et des patients ont eu lieu dans 23 pays en conflit. C'est ce qu'annonce un rapport intitulé " Impunity remains : 2018, Attacks on Health Care in 23 Countries in Conflict "1. Le nombre d'attaques documentées représente une augmentation significative par rapport à 2017 où 701 attaques dans 23 pays avaient été répertoriées.

Pour pouvoir participer aux concours du JM-club et avoir une chance de remporter un des prix, il faut être membre du Club du Journal du Médecin.