Tout sur Neder-over-Heembeek

"La Belgique dispose-t-elle d'une réserve suffisante pour les soins non programmés? Nos institutions sont-elles prêtes sur le plan architectural? Avons-nous suffisamment d'hôpitaux avec des lits de soins intensifs? Avons-nous les compétences nécessaires? Les personnes nécessaires pour fournir des soins?"

Il est amusant de se rendre compte que mon exposé à l'académie de médecine il y a exactement sept ans - cinq ans avant le début de la pandémie-, laissait présager bon nombre d'éléments auxquels nous avons été confrontés ces deux années. Dans le domaine des soins intensifs, nous pouvons structurer ces éléments en quatre groupes représentés par la lettre P.

"Les problèmes respiratoires étaient au coeur de la pandémie. Nous le savions. Mais se préparer à un afflux important de réfugiés ukrainiens est plus difficile. Les images sont terribles mais la nature des maladies est inconnue."

La garde bruxelloise SOS Médecins recrute des généralistes pour effectuer des gardes à temps partiel ou temps plein. Intéressé(e)?

La garde bruxelloise SOS Médecins recrute des généralistes pour effectuer des gardes à temps partiel ou plein. Intéressé(e)?

En Région bruxelloise, les équipes de vaccination mobiles entament cette semaine leur travail à plein régime. D'ici la fin de la semaine, 600 doses devraient ainsi avoir été injectées, dont 190 pour la seule journée de lundi, indique la responsable du Service d'inspection de l'hygiène de la Commission communautaire commune (Cocom), Inge Neven, lors du point hebdomadaire de la situation à Bruxelles avec la presse.

L'hôpital militaire de Neder-Over-Heembeek pourrait devenir une structure "hybride", où se déroulerait une collaboration étroite avec les hôpitaux civils, indique la composante médicale de la Défense. Au cabinet du ministre de la Défense Steven Vandeput (N-VA), on confirme qu'un groupe de travail sera lancé pour préparer le futur de l'hôpital militaire.