Tout sur N-VA

EUTHANASIE Le Conseil d'État a indiqué lundi ne pas avoir d'objection à l'extension pour une durée illimitée de la déclaration anticipée d'euthanasie, telle que la prévoit une proposition de loi approuvée en commission à la Chambre. Il invite toutefois le parlement à soutenir un amendement des groupes qui ont exprimé leurs réserves à l'égard du texte.

Une pétition a été lancée dans La Libre et De Morgen le 26 novembre dernier (http://abortus-avortement.be). Elle rassemblait mercredi 11 décembre 1.915 signatures (pour un objectif de 2.500) et 4.180 citoyens. Les soignants signataires s'opposent à l'élargissement de la loi avortement et notamment l'allongement du délai de 12 à 18 semaines après la conception. Ils refusent qu'on en fasse un " acte médical à part entière ". Ils estiment que la situation politique instable actuelle et l'absence de gouvernement de plein exercice ne sont pas idéales pour voter de telle loi "à la hussarde ". Votée en première lecture à la Chambre, la loi est examinée en ce moment par le Conseil d'État en vue d'une deuxième lecture.

Une pétition a été lancée le 26 novembre dernier. Elle rassemblait lundi 9 décembre 1.680 signatures et 3.200 citoyens. Les soignants signataires s'opposent à l'élargissement de la loi avortement et notamment l'allongement du délai de 12 à 18 semaines après la conception. Ils refusent qu'on en fasse un " acte médical à part entière ". Ils estiment que la situation politique instable actuelle et l'absence de gouvernement de plein exercice ne sont pas idéales pour voter de telle loi " à la hussarde ". Votée en première lecture à la Chambre, la loi est examinée en ce moment par le Conseil d'Etat en vue d'une deuxième lecture.

Le nouveau ministre flamand de l'Enseignement, Ben Weyts (N-VA), a décidé de ne plus forcément respecter les quotas fédéraux en matière de numéros Inami. Michel Mahaux, économiste de la Santé, s'en réjouit car cela " mettra fin à une pénurie de médecins néfaste aux patients ".

Le nouveau ministre flamand de l'Enseignement, Ben Weyts (N-VA), a décidé de ne plus forcément respecter les quotas fédéraux en matière de numéros Inami. Michel Mahaux, économiste de la Santé, s'en réjouit car cela "mettra fin à une pénurie de médecins néfaste aux patients".

Alors que le PS reste de marbre face aux avances de la N-VA, on peut se demander quand est-ce qu'on aura un gouvernement fédéral.

Le Cium (Comité interuniversitaire des étudiants en médecine francophones), sous l'égide de son nouveau président, Basil Sellam, étudiant en 4e année à l'ULB, estime que l'examen d'entrée est le moindre mal pour mettre en adéquation nombre de numéros Inami et diplômés en médecine même s'il n'est pas prédictif pour sélectionner de futurs bons médecins. Avant de restreindre le flux de médecins étrangers " qui sont utiles au système ", il faut d'abord augmenter l'offre. Le cursus commun n'est pas adapté à la révolution digitale ni à la multidisciplinarité.

Le Cium (Comité interuniversitaire des étudiants en médecine francophones), sous l'égide de son nouveau président, Basil Sellam, étudiant en 4e année à l'ULB, estime que l'examen d'entrée est le moindre mal pour mettre en adéquation nombre de numéros Inami et diplômés en médecine même s'il n'est pas prédictif pour sélectionner de futurs bons médecins. Avant de restreindre le flux de médecins étrangers " qui sont utiles au système ", il faut d'abord augmenter l'offre. Le cursus commun n'est pas adapté à la révolution digitale ni à la multidisciplinarité.

La Commission de planification a détaillé les nouveaux chiffres de communautés et régions. " L'excès " côté francophone est fortement critiqué par la N-VA.

Le député fédéral Joris Vandenbroucke (sp.a) a déposé une proposition de loi qui instaure la tolérance zéro pour l'alcool au volant. Le socialiste a dit mardi espérer que l'accident dans lequel a été impliqué le président du parlement flamand, Kris Van Dijck (N-VA), servira d'électrochoc aux autres groupes politiques.

De nombreux patients des services de gériatrie du réseau hospitalier anversois ZNA et des membres de leur famille se sont plaints de "mauvais traitements", rapporte vendredi le journal Het Laatste Nieuws, qui évoque plus d'une centaine de témoignages en ce sens. Le réseau ZNA, qui compte 2.500 lits, a indiqué dans une réaction prendre au sérieux les plaintes et mener une enquête interne.

Réseaux hospitaliers, postes de garde médicaux en médecine générale, révolution digitale, approche qualité, réforme de la nomenclature: la liste des chantiers ouverts par Maggie De Block n'est ici pas exhaustive. Et amène cette réflexion lancinante: bonne chance pour celui ou celle qui devra implémenter tout cela et poursuivre "l'oeuvre" du Dr De Block.

Catherine Fonck, présidente du groupe cdH à la Chambre, propose de revoir l'indemnisation des victimes de l'amiante. Un sujet prochaînement débattu en Commission des Affaires sociales. La néphrologue a bon espoir de voir le projet de loi aboutir.