Tout sur Mutualités socialistes

Maggie De Block a décidé de réallouer 25 millions d'euros du total des frais administratifs des mutuelles (1,053 milliard) pour la réintégration au travail. Ces 25 millions seront répartis entre organisme assureur sur la base des " efforts " que les mutualités font pour aider les malades de longue durée à se réintégrer sur le marché du travail.

Maggie De Block a décidé de réallouer 25 millions d'euros du total des frais administratifs des mutuelles (1,053 milliard) pour la réintégration au travail. Ces 25 millions seront répartis entre organisme assureur sur la base des " efforts " que les mutualités font pour aider les malades de longue durée à se réintégrer sur le marché du travail. Les mutualités chrétiennes approuvent mais pas Solidaris.

Seul un médecin généraliste sur dix a déjà opté pour le service eAttest, soit l'envoi de manière électronique des attestations de soins donnés, rapporte jeudi Het Belang van Limburg sur base des chiffres des Mutualités socialistes. Le système, qui n'est pas obligatoire, est en place depuis un mois et demi. De Block et les mutualités s'attendent toutefois à un boom rapide. Il n'y a pas de grand changement depuis les informations du journal du Médecin.

Sur des milliers de dossiers erronés de facturation en hôpital, la Mutualité socialiste est parvenue en 2016 à récupérer un demi-million d'euros. Les plus courantes concernent une facturation erronée du matériel/dispositifs/médication, l'envoi de factures périmées et la comptabilisation d'équipements pas réellement demandés par le patient.