Tout sur MR

Ce n'est pas encore officiel, car aucun vote n'a eu lieu, mais le CDH semble faire cavalier seul concernant l'assurance autonomie. Le gouvernement wallon misera sur d'autres moyens afin de répondre aux enjeux du vieillissement de la population.

Des députés du PS, du sp.a, d'Ecolo-Groen, du MR, de l'Open Vld, du PTB et de DéFI ont déposé ce mercredi leurs amendements visant à dépénaliser complètement l'IVG. il sera examiné mercredi prochain en commission de la Justice.

Ce n'est pas encore officiel, car aucun vote n'a eu lieu, mais le CDH fait désormais cavalier seul concernant l'assurance autonomie. Le gouvernement wallon misera sur d'autres moyens afin de répondre aux enjeux du vieillissement de la population.

Ce mercredi, les parlementaires ont dû faire preuve d'une grande créativité pour trouver la meilleure façon de financer un budget de 67 millions qui devrait être octroyé aux blouses blanches pour améliorer leurs conditions de travail.

Au cours des cinq dernières années, la hausse nominale des prix en maison de repos a atteint, en Wallonie, 26,4% en moyenne et même 32,1% dans le secteur privé, soit nettement plus que l'inflation (8%) pour la même période, selon une analyse de la Fédération des CPAS wallons publiée ce mercredi.

En Fédération Wallonie-Bruxelles, les matières relatives à la santé sont confiées à Bénédicte Linard (Ecolo) et Valérie Glatigny (MR). Deux jeunes femmes politiques relativement peu connues du grand public.

Dans Jeudi en prime, Maxime Prévot, président du cdH, regrettait la décision de l'actuel gouvernement de supprimer l'assurance autonomie. Une mesure " impayable " pour les partenaires de l'actuelle majorité, le MR et le PS faisant pourtant partietour à tour de l'ancien gouvernement qui a adoubé cette mesure.

Dans sa déclaration de politique 2019-2024 pour la Wallonie, la coalition PS-MR-Ecolo fixe onze priorités pour sa politique de santé. Le jdM a extrait de ces mesures les éléments qui concernent plus spécifiquement le corps médical.

La ministre wallonne des Affaires intérieures, Valérie De Bue (MR), a annulé la création d'un poste de conseiller général à l'Intercommunale de santé publique du pays de Charleroi (ISPPC). Cette fonction avait été promise à Thomas Salden, secrétaire général adjoint du MR et demi-frère de l'ex-président du parti, Olivier Chastel.

"Prescrire la pratique d'une activité physique: un enjeu de santé publique", tel est le titre d'une carte blanche signée jeudi dans La Libre par un front politique, mutualiste ou encore académique. Deux tiers des Belges ne se bougent pas assez et les médecins ont un rôle important à jouer.

En Belgique francophone, les patients souffrant de maladies rares peuvent appeler le 0800-92802. Ils y trouveront une écoute attentive et une aide pour leurs démarches médicales, administratives, juridiques et psychosociales.

En Belgique francophone, les patients souffrant de maladies rares peuvent appeler le 0800-92802. Ils y trouveront une écoute attentive et une aide pour leurs démarches médicales, administratives, juridiques et psychosociales.

Comme pour les élections communales, le journal du Médecin a suivi les résultats des médecins et ministres de la santé présents sur les listes tantôt pour la chambre des représentants (élections fédérales) tantôt pour les parlements régionaux (élections régionales) et même au parlement européen. La tendance est simple : la majorité recule, à l'instar des partis traditionnels.

Comme pour les élections communales, le journal du Médecin a suivi les résultats des médecins et ministres de la santé présents sur les listes tantôt pour la chambre des représentants (élections fédérales) tantôt pour les parlements régionaux (élections régionales) et même au parlement européen. La tendance est simple : la majorité recule, à l'instar des partis traditionnels.

David Weytsman, député bruxellois, détaille pour le jdM le programme santé du Mouvement réformateur. Pour lui, le bilan du gouvernement Michel est largement positif : l'accès aux soins de santé a été favorisé notamment avec le tiers-payant obligatoire chez le MG, la diminution du prix de 4.000 médicaments et un travail sur la transparence des soins. Il pointe aussi la baisse des coûts du transport urgent et le démarrage de la mise en réseau des hôpitaux ainsi que le remboursement forfaitaire pour les interventions à basse variabilité. Côté remboursement de nouvelles thérapies, M. Weytsman pointe un meilleur remboursement de l'oncofreezing, de la détection de la trisomie 21, de l'immunothérapie du cancer du poumon, des traitements de l'hépatite C, du traitement du VIH à titre préventif ainsi que le remboursement de huit séances de soins psychologiques en 1ère ligne.

SOINS AUX PERSONNES ÂGÉES Une équipe liégeoise suit une cohorte de résidents en maison de repos pour mieux définir et diagnostiquer la fragilité afin d'harmoniser les stratégies de prévention.

Pour pouvoir participer aux concours du JM-club et avoir une chance de remporter un des prix, il faut être membre du Club du Journal du Médecin.