Tout sur Moyen-Orient

Les anticorps d'un " survivant " au Sras-Cov-2 pourraient guérir des patients atteints ou prévenir l'infection. De nombreux essais sont en cours. Mais les écueils sont nombreux, dont le risque éventuel d'administrer la maladie à cause de virus résiduel dans le sang du donneur.

Les pédiatres constatent aujourd'hui des dégâts collatéraux à la crise du Covid, ce sont les enfants affectés d'autres pathologies qui sont restés sans soins pendant plusieurs semaines.

Cette année encore, l'Agence fédérale des médicaments et des produits de santé (AFMPS) s'associe à une campagne de sensibilisation, du 19 au 23 novembre, menée en Europe, Amérique du sud, Moyen-Orient et en Australie. Cette année, l'accent est mis sur l'augmentation des notifications d'effets indésirables chez les enfants, pendant la grossesse ou l'allaitement.

ETRANGER : Des médecins cubains exerçaient fin 2016 dans 62 pays du monde, constituant pour l'île communiste la première source de devises, devant le tourisme, selon les chiffres officiels publiées lundi, rapporte Trends-Tendance. Ce dans un rapport de 11 à 2,8 milliards de dollars en 2016.

Les conflits chroniques qui touchent le Moyen-Orient aujourd'hui mettent les systèmes de soins de santé et les professionnels de la santé devant des défis sans précédent. L'objectif de ce manifeste consiste à mettre en avant la nécessité de mieux comprendre les différents modes de blessure et de surinfection dans l'écologie de la guerre, qui ne cesse d'évoluer. Le manifeste est co-écrit par Ghassan Abu-Sittah et Omar Dewachi (Centre médical de l'Université américaine de Beyrouth), Vinh-Kim Nguyen (Ecole de santé publique de l'Université de Montréal) et Jonathan Witthall (Médecins sans frontières).

De manière générale, dans les zones de conflit, l'accès aux besoins de base est limité, dû à une destruction des services, à la diminution de personnel qualifié, à la raréfaction des équipements, l'insécurité et les difficultés financières. Ceci augmente notablement le niveau de vulnérabilité des personnes affectées.

Cette année, notre concours d'été est consacré à l'art. En partenariat avec ART-Gallery.be, nous vous présenterons quatre oeuvres, les 2, 9 juillet, 20 et 27 août. Chaque semaine, vous pourrez participer au concours en répondant aux questions pour gagner un an de location d'une de ces oeuvres. Vous avez jusqu'au 15 septembre pour répondre aux questions.

Grâce aux MG, on a évité la catastrophe ! - Nous avons dû trouver beaucoup de réponses par nous-mêmes - Il a fallu improviser très rapidement